Bibliographie sur les établissements d'enseignement supérieur | Ressources numériques en histoire de l'éducation

Bibliographie sur les établissements d'enseignement supérieur

Sources et archives de l’enseignement supérieur français aux XIXe et XXe siècles

Je remercie les personnes suivantes pour leur participation à cette bibliographie  :
Virginie Champeau-Fontenoy, Université d’Orsay
Anne Bidois, Université de Rouen
Bernard Lachaise, Université de Bordeaux III
Alain Messaoudi, EHESS
Catherine Fillon, Université de Lyon III
Roland Lardinois, CNRS
Claire Etienne, archives de l’université de technologie de Compiègne
Mathieu Legoïc, archives de l’université de Mulhouse
Stéphane Coutant, Université de Picardie
Stéphanie Méchine, archives du Rectorat de Paris
Christelle Dormoy, doctorante en science politique
Céline Trautmann Waller, Université de Paris III
Yannick Muguet, archives de l’Institut d’études politiques de Paris
Claire Lemercier, CNRS
Renaud d’Enfert, IUFM de Paris
Sophie Masse-Quief, doctorante en histoire contemporaine
Delphine Floreck, archives de l’université de Toulouse I
Nader Hakim, Université de Bordeaux I

Cette bibliographie est un instrument de travail susceptible d’évoluer avec l’insertion des publications récentes. Si vous connaissez des références qui en sont absentes ou si vous souhaitez signaler des parutions prochaines, vous pouvez envoyer un mail à emmanuelle.picard@ens-lyon.fr

Cette bibliographie est également téléchargeable au format pdf.

NB : les établissements publics d’enseignement supérieur ont fait l’objet d’une évaluation par le CNE, donnant lieu à la publication d’un rapport. La plupart du temps, ces rapports contiennent une partie historique. Ils sont en ligne sur le site du CNE, en format Pdf : (http://www.cne-evaluation.fr/fr/publication/som_publi.htm)
ou peuvent être consultés sous forme imprimée dans les bibliothèques. Il arrive que ces rapports contiennent des données relatives à l’histoire de l’établissement.

Alsace
Aquitaine
Auvergne
Bretagne
Bourgogne
Centre
Champagne-Ardennes
Corse
Franche-Comté
Languedoc-Roussillon
Limousin
Lorraine
Midi-Pyrénées
Haute-Normandie
Basse-Normandie
Nord
Pays de la Loire
Paris et Région parisienne
Picardie
Poitou-Charente
Provence-Alpes-Côte d’Azur
Rhône-Alpes
DOM-TOM
Outre-Mer et enseignement colonial
Etranger

 

Alsace

Caspar Rachel, Le rayonnement scientifique du pôle d’enseignement et de recherche strasbourgeois de 1945 à 1968, thèse d’histoire, Strasbourg 2, 1997.

Les sciences en Alsace : 1538-1988, Strasbourg : Oberlin, 1989.

Les Universités du Rhin supérieur de la fin du Moyen-Age à nos jours, Strasbourg : Presses universitaires de Strasbourg, 1988.

 

• Université de Strasbourg :
Baechler Christian, Igersheim François et Racine Pierre, Les Reichuniversitäten de Strasbourg et Poznan et les résistances universitaires, 1941-1944, Presses universitaires de Strasbourg, 2005.

Craig John E., Scholarship and Nation Building. The Universities of Strasbourg and Alsatian Society 1870-1939, Chicago : The UCP, 1984.

Crawford Elisabeth et Olff-Nathan Josiane (dir.), La science sous influence. L'université de Strasbourg, enjeu des conflits franco-allemands, 1872-1945, Strasbourg : La Nuée Bleue, 2005.

Dastugue P. et Wagner Nicolas, « L'université de Strasbourg à Clermont, 1939-1944 », Revue d'Auvergne, n° 490, 1982.

Denis Marie-Noelle, « L’université impériale de Strasbourg et le pangermanisme », Revue des sciences sociales de la France de l’Est, n° 20, 1992-1993.

Freund Julien, « De l’université française à l’allemande et inversement », Saisons d’Alsace, n° 111, 1991.

Jonas Stéphane, Gérard Annelise, Denis Marie-Noëlle, Weidmann Francis, Strasbourg, capitale du Reichsland Alsace-Lorraine et sa nouvelle université (1871-1918), Strasbourg : Oberlin, 1995.

Julliard Etienne, « Aux marches du palais », in Fritsch Jocelyne (dir.), « Jeunesse, rêves et orages », Saisons d’Alsace, n° 135, 1997.

Livet Georges, « En marge d’un tricentenaire dans le cadre du « Grand Est », l’Association inter-universitaire de l’Est, 1958-1991. Coup d’œil rétrospectif », in Gresset Maurice et Lassus François (éd.), Institutions et vie universitaire dans l’Europe d’hier et d’aujourd’hui, Paris : Diffusion Les Belles Lettres, 1992.

Livet Georges, L’université de Strasbourg de la Révolution française à la guerre 1870. « La rencontre avec l’histoire », Strasbourg : PU de Strasbourg, 1996.

Loyer François, « Le souffle de Raphaël à l’université impériale de Strasbourg », Les Monuments historiques, n° 168, 1990.

Müller Wolfgang, « Dem verdienten Verständnis begegnen... auf diesem Gebiet der kulturellen Beziehungen". Impressionen zu Verbindungen der Universität des Saarlandes zur Universität Strasbourg und zum Elsaß », in Dinet Dominique et Igersheim François (dir.), Terres d'Alsace, chemins de l'Europe. Mélanges offerts à Bernard Vogler, Strasbourg : PU de Strasbourg, 2003.

Pfister C., L’université de Strasbourg, 1927.

Université de Strasbourg. Fêtes d'Inauguration, 21,22,23 Novembre 1919, Strasbourg : Impr. Alsacienne, 1920.

 L'Université de Strasbourg du XIIIe au XXe siècles, la ville, la région, l'Europe, Strasbourg : édition Contades, octobre 1988.

L'université de Strasbourg de mille cent trente-huit à nos jours, Strasbourg : CRDP, 1998.

Les Universités du Rhin supérieur de la fin du Moyen-Age à nos jours, Strasbourg : Presses universitaires de Strasbourg, 1988.

Voss Jürgen, Universität, Geschichtswissenschaft und Diplomatie..., Munich, 1979.

Wechsler Patrick, « Le nazisme à l’université », Saisons d’Alsace, n° 114, 1991-1992.

 

• Université de Strasbourg (faculté des lettres) :
Bled Jean-Paul, « Le centre d’études germaniques », Saisons d’Alsace, n° 128, 1995.

Bulletin de la Faculté des lettres de Strasbourg, Edition de la commission des publications de la Faculté de lettres de l'Université de Strasbourg, 1924.

Cassoly Anne-Marie, « L’université de Strasbourg et la Roumanie après 1918 », Revue roumaine d’études internationales, n° 113-114, 1991.

Châtelet Albert, « De l’Institut d’histoire de l’art moderne à l’Institut d’histoire de l’art 1916-1988 », Formes, n° 7, 1989.

Châtelet-Lange Liliane, « L’Institut d’histoire de l’art de Strasbourg », Formes, n° 7, 1989.

Defrance Corine, « La Reconversion d'une institution singulière. L'association au CNRS du Centre d'études germaniques de Strasbourg (1968) », La Revue pour l’histoire du CNRS, n° 13, 2005.

Defrance Corine et Fabréguet Michel (dir.), « Un Regard français sur l'Allemagne. Le cas du Centre d'études germaniques. Journée d'étude du 19 avril 2002 organisée par le Centre d'études germaniques », Revue d'Allemagne et des pays de langue allemande, n° 3, 2002.

Defrance Corine, Sentinelle ou Pont sur le Rhin ? Le Centre d'études germaniques et l'apprentissage de l'Allemagne en France, 1921-2001, CNRS Editions, 2008.

Faha T., « L’enseignement des langues orientales et la civilisation islamique à Strasbourg (1871-1918), Revue des études islamiques, 1966, n° 34, p. 205-214.

Igersheim François, « De la chaire d'histoire de l'Alsace à l'Institut des hautes études alsaciennes (1919-1945) », in Dinet Dominique et Igersheim François (dir.), Terres d'Alsace, chemins de l'Europe. Mélanges offerts à Bernard Vogler, Strasbourg : PU de Strasbourg, 2003.

Mangold Sabine, « Die deutsche Universität Straßburg und die Orientalistik (1871-1918) », in Hanisch Ludmila (dir.), Der Orient in akademischer Optik. Beiträge zur Genese einer Wissenschaftsdisciplin, Orientwissenschaftliche Hefte, Halle : Orientwissenschaftliches Zentrum der Martin-Luther-Universität Halle-Wittenberg, 2006, p. 123-131.

Vogt Henri, « Les géographes à l’université de Strasbourg pendant la période du Reichsland », Revue géographique de l’Est, n° 1, 1999.

 

• Université de Strasbourg (faculté des sciences) :
Olivier-Utard Françoise, « La Dynamique d'un double héritage. Les relations université-entreprise à Strasbourg », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 148, 2003.

 

• Université de Strasbourg (faculté de médecine):
Frank Robert et al., Histoire de la faculté de chirurgie dentaire de Strasbourg, Strasbourg, La Nuée Bleue, 2004.

Kammerer Théophile, « La faculté de médecine nazie à Strasbourg. Un psychiatre opposant : August Bostroem », in « Le sort des malades mentaux pendant la guerre 1939-1945 », L’information psychiatrique, n° 8, 1996.

Héran Jacques, « L'École de médecine autonome de Strasbourg (1870-1872). Du réalisme à l'utopie », Histoire des sciences médicales, t. 34, n° 2, 2000.

Labrude Pierre, « La réouverture de l’école supérieure de pharmacie de Strasbourg en 1919 et ses difficultés. La contribution de l’école de Nancy », Dialogues transvosgiens, n° 14, 1999.

Le Minor Jean-Marie, Billmann Franck, Sick Henri et al., Anatomie(s) & pathologies : les collections morphologiques de la Faculté de médecine de Strasbourg, Strasbourg, ID L’Edition, 2009.

Livet Georges, « Des facultés de Strasbourg aux facultés de Nancy : la rentrée solennelle de l’université de Nancy le 19 novembre 1872 », in « Yves Le Moigne, historien de la Lorraine, 1935-1991 », Les Cahiers Lorrains, n° 3-4, 1992.

Pabst Jean-Yves et Le Minor Jean-Marie (éd.), Bicentenaire de la faculté de pharmacie de Strasbourg, 11 avril 1803-11 avril 2003, Université Louis Pasteur, 2003.

Roegel Emile, « La faculté de médecine de Strasbourg en 1870 », Histoire des sciences médicales, n° 2, 2000.

Les Universités du Rhin supérieur de la fin du Moyen-Age à nos jours, Strasbourg : Presses universitaires de Strasbourg, 1988.

 

• Université de Strasbourg (faculté de droit):
« Bicentenaire de la faculté de droit de Strasbourg, 1802-2204 », Annales de la Faculté de droit de Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 2008.

Bonnecase Julien, La Faculté de droit de Strasbourg (an XII-10 mai 1871), ses maîtres et ses doctrines, sa contribution à la science juridique française au XIXe siècle, Toulouse, Privat, 1916.

Gaudemet Jean, « Les débuts de la faculté de droit et des sciences politiques de Strasbourg au lendemain de la Première Guerre mondiale (novembre 1918-novembre 1919) », Revue d’histoire des facultés de droit et de la science juridique, n° 18, 1997.

Pauthier Céline, « Les histoires de la faculté de droit de Strasbourg (1806-1950) », in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Thomann Marcel, « La faculté de droit de Strasbourg dans son environnement social, économique, intellectuel et politique du XVIe au XXe siècle », in Les Universités du Rhin supérieur de la fin du Moyen-Age à nos jours, Strasbourg : Presses universitaires de Strasbourg, 1988.

Thomann Marcel, « À l’origine d’une discipline universitaire : le complot « pour l’histoire » à la faculté de droit de Strasbourg au XIXe », in L’Europe, l’Alsace et la France : problèmes intérieurs et relations internationales à l’époque moderne. Études réunies en l’honneur du doyen Georges Livet pour son 70e anniversaire, Colmar : Editions d’Alsace, 1986.

Les Universités du Rhin supérieur de la fin du Moyen-Age à nos jours, Strasbourg : Presses universitaires de Strasbourg, 1988.

 

• Faculté de théologie de Strasbourg :
Arnold Mathieu, La faculté de théologie protestante de l’université de Strasbourg de 1919 à 1945, Strasbourg : Association des publications de la faculté de théologie protestante, 1990.

Arnold Mathieu, « Entre la France et l’Allemagne : la Faculté de théologie protestante de Strasbourg de 1919 à 1945 », Revue d’histoire et de philosophie religieuses, n° 4, 1992.

Arnold Mathieu, « L’après Clermont-Ferrand : la faculté de théologie protestante de Strasbourg, automne 1944-1946 », Revue d’histoire et de philosophie religieuses, n° 2, 1996.

Denis Marie-Noëlle, Gérard Annelise, Jonas Stéphane et Weidman Francis, Strasbourg capitale du Reichsland et sa nouvelle université, 1871-1918, Strasbourg : Oberlin, 1995.

Deneken Michel, « De la double fidélité », Revue des sciences religieuses, n° 1, 2004.

Gatz Erwin, « Die Vorverhandlungen zur Gründung des Katholischtheologischen Fakultät an der Universität Strassburg (1898-1902) », Römische Quartalschrift für christilische Altertumskunde und Kirchengeschichte, n° 1-2, 1982.

Lienhard Marc (dir.), « 450e anniversaire de la fondation de la Haute Ecole de Strasbourg », Bulletin de la Société d’histoire du protestantisme, janvier-mars 1990.

Lienhard Marc, La Faculté de théologie de Strasbourg hier et aujourd’hui (1538-1988). Mémorial du 450e anniversaire de la faculté, Strasbourg : Oberlin, 1988.

Muller Claude, « Une faculté de théologie pour germaniser les clergés alsacien et lorrain (1902-1914) », La formation du clergé dans les diocèses de Strasbourg et de Metz de 1871 à 1918, Strasbourg, 1987.

Neveu Bruno, Les facultés de théologie catholique de l’Université de France, 1808-1880, Paris : Klincksieck, 1998.

Rother Ulrike, Die Theologischen Fakultäten der Universität Straßburg. Ihre rechtlichen Grundlagen und ihr staatskirchenrechtlicher Status von den Anfängen bis zur Gegenwart, Paderborn : Ferdinand Schöning, 2001.

« La théologie dans l’Université et dans l’Eglise : centenaire de la Faculté (1902-2002) », Revue des sciences religieuses, vol. 78, n° 1, janvier 2004.

Les Universités du Rhin supérieur de la fin du Moyen-Age à nos jours, Strasbourg : Presses universitaires de Strasbourg, 1988.

 

• École de santé militaire de Strasbourg :
Kleider Bertrand et Pabst Jean-Yves, « L'École impériale du Service de santé militaire de Strasbourg (1856-1870) », Revue d’histoire de la pharmacie, n° 365, 2005.

Le Minor Jean-Marie (éd.), L’école impériale du Service de santé militaire de Strasbourg. Textes réunis à l'occasion du 150e anniversaire de la création de l'École (1856-2006), Presses de l’Université de Strasbourg, 2007.

 

• IEP de Strasbourg :
Les 50 ans de l’IEP de Strasbourg : 1945-1995, Strasbourg : La Nuée bleue, 1996.

 

• Université de Mulhouse :
Comité national d'évaluation des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel. L'Université de Haute-Alsace / L'École nationale supérieure de chimie de Mulhouse : rapport d'évaluation, Paris : CNE, 1993.

 « L'enseignement supérieur scientifique à Mulhouse », Bulletin de la Société industrielle de Mulhouse, 1966, n° 725.

« Inauguration du Collège scientifique universitaire », Bulletin de la Société industrielle de Mulhouse, 1958, n° 693, p. 6-19.

Hamman Théophile F., « La recherche à l’université de Haute-Alsace », in Les sciences en Alsace : 1538-1988, Strasbourg : Oberlin, 1989.

Oberlé Raymond, L'enseignement supérieur à Mulhouse de 1798 à 1870, Strasbourg : Faculté des lettres de l'Université de Strasbourg, 1961.

Ott Florence, La Société industrielle de Mulhouse, 1826 - 1876. Ses membres, son action, ses réseaux, Strasbourg : Presses universitaires de Strasbourg, 1999.

Ott Florence, La Société industrielle de Mulhouse au temps de l'Empire allemand, 1871-1918, Mulhouse : Société industrielle de Mulhouse, 2004.

« Recherche et université en Haute-Alsace », Bulletin de la Société industrielle de Mulhouse, 1984, n° 792.

Specklin Paul, Au fil d'une histoire : chronique de l'Association des Anciens Elèves de l'Ecole Textile de Mulhouse (1896-1996), Mulhouse : Ensitm, 1996.

Stoskopf Nicolas, Université de Haute-Alsace. La longue histoire d’une jeune université, Strasbourg : La Nuée Bleue, 2005.

Streith Jacques, Haute-Alsace et enseignement supérieur : le modèle universitaire mulhousien, Presses universitaires de Strasbourg, 2009.

« L'Université de Haute-Alsace », Bulletin de la Société industrielle de Mulhouse, 1993, n° 828.

Wackermann Gabriel, « L’université de Haute-Alsace : une expérience originale », in Les Universités du Rhin supérieur de la fin du Moyen-Age à nos jours, Strasbourg : Presses universitaires de Strasbourg, 1988.

Zuber Henri, « L'industrie et les questions d'enseignement à Mulhouse et dans le Haut-Rhin », Bulletin de la Société industrielle de Mulhouse, 1958, n° 690, p. 30.

 

 

• École nationale de musique de Mulhouse:
Ponton Charlotte, « 40 ans d’école nationale de musique à Mulhouse », Bulletin historique. Ville de Mulhouse, 1987.

 

• École des Arts décoratifs de Strasbourg :
Cassir Maria Casina, « L’école des arts décoratifs de Strasbourg de 1890 à 1914 : l’institution sous l’égide du professeur Anton Seder », Annuaire de la Société des amis du vieux Strasbourg, n° 21, 1991.

- « Générations d’artistes. Autour du centenaire de l’école des arts décoratifs de Strasbourg », Saisons d’Alsace, n° 116, été 1992.

 

• École préparatoire de gendarmerie de Strasbourg :
Philippot Georges, « Gendarmerie et identité nationale en Alsace et Lorraine après 1918 », Revue historique des armées, n° 213, 1998.

 

• Institut d’urbanisme de Strasbourg :
Jonas Stéphane, « L’institut d’urbanisme de Strasbourg, 1923-1928 : un projet municipal et étatique audacieux, inachevé », Revue des sciences sociales de la France de l’Est, n° 23, 1996.

 

• École nationale supérieure des industries textiles (Mulhouse) :
Au fil d’une histoire : chronique de l’association des anciens élèves de l’école textile de Mulhouse, 1896-1996, Mulhouse : Association des anciens élèves de l’ENSITM, 1996.

 

• École supérieure de chimie (Mulhouse) :
« 150ème anniversaire de l'École supérieure de chimie de Mulhouse », Bulletin de la Société industrielle de Mulhouse, 1973, n° 752.

Depierre Joseph, Histoire de l’École de chimie de Mulhouse : publiée à l’occasion du 25ème anniversaire d’enseignement de M. le Dr. Émilio Noelting (1880-1905), Strasbourg : Imprimerie alsacienne anct. G. Fischbach, 1905.

Dolle Jean-Michel et Meybeck Jean, École supérieure de chimie de Mulhouse : histoire de l’école 1822-1972, Mulhouse : ENSCMu, 1972.

« École nationale supérieure de chimie de Mulhouse : Université de Haute-Alsace », Bulletin de la Société industrielle de Mulhouse, 1997, n° 836.

Fleury J.-P., Wey R. et Chézeau M., « De l'ENSCM-Fondation à l'ENSCMu-Pôle Chimie, l'évolution de l'école de 1972 à 1997 », Bulletin de la Société industrielle de Mulhouse, n° 836, 1997.

« École nationale supérieure de chimie de Mulhouse, Université de Haute-Alsace, 175e anniversaire, 1822-1997 », Bulletin de la Société industrielle de Mulhouse, n° 836, 1997.

Meybeck Jean, « L'école supérieure de chimie de Mulhouse », Bulletin de la Société industrielle de Mulhouse, n° 725, 1966.

 

 

Aquitaine

• Université de Bordeaux
Lachaise Bernard, « L’Université de Bordeaux au XXe siècle », in Lachaise Bernard et Schmidt Burghart (dir.), Bordeaux-Hambourg : deux villes dans l’histoire, Hamburg, DOBU Verlag, 2007.

Lachaise Bernard, « Pour une histoire des relations internationales des Universités françaises : un exemple, l’Université de Bordeaux », in Dix ans d’échanges entre historiens Bordeaux-Budapest, actes des colloques des P.A.I. Balaton ELTE (Budapest)- Bordeaux 3 (à paraître en Hongrie en 2007).

 

• Université de Bordeaux (faculté de médecine)
Rocha Christine, Archives départementales de la Gironde, Répertoire numérique provisoire du fonds de la faculté de médecine de Bordeaux, Bordeaux : Archives départementales, 1988.

Niaussat Pierre-Marie, « L'école de médecine de Bordeaux et son action dans les pays du Tiers-Monde », Mondes et Cultures, n° 4, 1981.

Richard-Bazire Anne, « La faculté de médecine et de pharmacie de Bordeaux par Jean-Louis Pascal (1876-1888 et 1902-1922) », Livraisons d’histoire de l’architecture et des arts qui s’y rattachent, n° 13, 2006.

 

• Université de Bordeaux (faculté de droit)
Hissung-Convert Nelly, « L'Économie politique à la faculté de droit de Bordeaux, un enseignement nouveau vecteur d'affirmation et de rénovation », in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Malherbe Marc, La faculté de droit de Bordeaux, 1870-1970, Bordeaux : Presses universitaires de Bordeaux, 1996.

Malherbe Marc, « La faculté de droit de Bordeaux : état des lieux historiographique », in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Malherbe Marc, « La science romaniste bordelaise au XIXe siècle », in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Yagues A., « L’évolution des effectifs et l’origine géographique et socio-professionnelle des étudiants de la faculté de droit et des sciences économiques de Bordeaux (1954-1962) », Revue juridique et économique du Sud-Ouest, n° 1, 1965.

 

• Université Michel de Montaigne – Bordeaux III :
Cadilhon François, Lachaise Bernard et Lebigre Jean-Michel, Histoire d’une université bordelaise : Michel de Montaigne, faculté des arts, faculté des lettres, 1444-1999, Talence : Presses universitaires de Bordeaux, 1999.

« Demi-millénaire de l'Université de Bordeaux (1441-1941) », Revue des Études anciennes, Tome XLIX, n° 1-2, 1947.

Lachaise Bernard, « Les professeurs de la faculté des Lettres de Bordeaux de 1914 à 1968 : esquisse de portrait de groupe », Mélanges en hommage au recteur Jean-Pierre Poussou, à paraître en 2007.

 

• École à la formation à la gestion et à l’administration hospitalière de Bordeaux :
Crapuchet Simone, Bagatelle 1930-1958. La maison de santé protestante de Bordeaux : présences et développement récents, Toulouse : Erès, 1992.

 

• École nationale supérieure de chimie et de physique :
École nationale supérieure de chimie et de physique, Bordeaux : ENSCB, 1980.

 

• Université de Pau et des Pays de l’Adour :
Académie et enseignement supérieur dans les pays de l'Adour du XVIe au XXe siècles, Pau : Université de Pau et des Pays de l'Adour, 1983.

Tucco-Chala Pierre, « La naissance de l’université de Pau et des pays de l’Adour », Revue de Pau et du Béarn, n° 20, 1993.

 

• École nationale de la magistrature-ENM (Bordeaux) :
Boigeol Anne, « La formation des magistrats : de l’apprentissage sur le tas à l’école professionnelle », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 76-77, 1989.

Boigeol Anne, « Histoire d’une revendication : l’école de la magistrature, 1945-1958 », Cahiers du CRIV, n° 7, 1989.

Boninchi Marc, Fillon Catherine et Lecompte Arnaud, Devenir juge, Modes de recrutement et crise des vocations, Paris : PUF, 2007.

 

 

Auvergne

• Université de Clermont-Ferrand – Blaise Pascal :
Catalogue de l'exposition « Cent ans de vie universitaire à Clermont-Ferrand », Revue d'Auvergne, n° 496, 1984.

Gautier Jean-Maurice, « La re-création de la faculté des lettres de Clermont-Ferrand (1854) », Bulletin historique et scientifique de l'Auvergne, n° 686, 1985.

Kergomard Alain, La mutation universitaire. Clermont, 1948-1993, Paris : L’Harmattan, 1996.

 

 

Bretagne

Dhombres Jean (dir.), La Bretagne des savants et des ingénieurs, 1825-1900, Rennes : Ouest-France, 1994.

Pecker Jean, Avril Jean-Loup et Faivre Jean, La santé en Bretagne des origines à nos jours, Paris : Hervas, 1992.

 

• Université de Rennes (faculté des lettres) :
Baudelle Guy, « L'Assise bretonne. Emmanuel de Martonne et la fondation du Laboratoire de géographie de Rennes (1899-1905) », in Guy Baudelle, Marie-Vic Ozouf-Marignier et Marie-Claire Robic (dir.), Géographes en pratiques (1870-1945). Le terrain, le livre, la Cité, Rennes : PUR, 2001.

 

• Université de Rennes (faculté de médecine) :
Pennec Joseph, « L’enseignement médical à Rennes au XIXe siècle », in Pecker Jean, Avril Jean-Loup et Faivre Jean, La santé en Bretagne des origines à nos jours, Paris : Hervas, 1992.

Picard François, « L’enseignement médical à Rennes. De l’école à la faculté », in Pecker Jean, Avril Jean-Loup et Faivre Jean, La santé en Bretagne des origines à nos jours, Paris : Hervas, 1992.

 

• Université de Rennes (faculté des sciences) :
Escofier Jean-Pierre et Pennec Jos, « Un centre de développement scientifique au XIXe siècle : la faculté des sciences de Rennes », in Dhombres Jean (dir.), La Bretagne des savants et des ingénieurs, 1825-1900, Rennes : Ouest-France, 1994.

 

 

• Université de Rennes II – Haute Bretagne :
Entre fidélité et modernité, l’université Rennes 2 Haute Bretagne, 25ème anniversaire 1969-1994, Rennes : Presses universitaires de Rennes, 1994.

 

• Université de Brest (faculté de médecine) :
Le Menn Gabriel, « Naissance et renaissance de l’enseignement médical à Brest », in Pecker Jean, Avril Jean-Loup et Faivre Jean, La santé en Bretagne des origines à nos jours, Paris : Hervas, 1992.

 

• École d’application du génie maritime (Brest) :
Lutun Bernard, « La Marine et l’Industrie nationale », Techniques avancées, n° 18, 1991.

 

• École de médecine navale (Brest) :
Kernéïs Jean-Pierre, « L’école de médecine navale de Brest de 1850 à 1890 », in Pecker Jean, Avril Jean-Loup et Faivre Jean, La santé en Bretagne des origines à nos jours, Paris : Hervas, 1992.

Le Gallo Yves, « L’école de médecine navale de Brest pendant la première moitié du XIXe siècle », in Pecker Jean, Avril Jean-Loup et Faivre Jean, La santé en Bretagne des origines à nos jours, Paris : Hervas, 1992.

 

• École nationale de santé publique (Rennes) :
Sénécal Jean, « L’école nationale de santé publique », in Pecker Jean, Avril Jean-Loup et Faivre Jean, La santé en Bretagne des origines à nos jours, Paris : Hervas, 1992.

 

• École nationale supérieure d’agronomie de Rennes-ENSAR :
Moule Camille, L’école nationale supérieure agronomique de Rennes. Un siècle d’histoire, 1896-1996, Rennes : ENSAR, 1998.

Le savoir est dans le pré : 150 ans d’enseignements agricoles en Bretagne (catalogue d’exposition), Rennes : Ecomusée du pays de Rennes, 1999.

 

• École navale (Brest) :
Boulaire Alain, « Le triomphe de l’école navale en 1922 », Les Cahiers de l’Iroise, n° 187, 2000.

Chauris Louis, Le Bihan René et Le Couédic Daniel, « L’école navale, ultime avatar de la grande composition classique », Les Cahiers de l’Iroise, n° 157, 1993.

Cérino Jean-Benoit et Vial Philippe, « La Marine et le nouveau monde : l’enseignement de l’école navale face aux bouleversements du second après-guerre (1945-1956) », Revue historique des armées, n° 1, 1996.

 

Bourgogne

• Université de Bourgogne (Dijon) :
Bouchard marcel, Pour la Bourgogne, son université. Souvenirs et réflexions, Presses universitaires de Dijon, 2008.

Chichocki Christophe, « L’enseignement universitaire à Dijon aux XIXe et XXe siècles », in Gresset Maurice et Lassus François (éd.), Institutions et vie universitaire dans l’Europe d’hier et d’aujourd’hui, Paris : Diffusion Les Belles Lettres, 1992.

Colin Maurice, « Université de Dijon et figures universitaires à la fin du XIXe siècle d'après des souvenirs familiaux (1888-1902) », Mémoires de l'Académie des sciences, arts et belles-lettres de Dijon, t. 125, 1983.

Livet Georges, « En marge d’un tricentenaire dans le cadre du « Grand Est », l’Association interuniversitaire de l’Est, 1958-1991. Coup d’œil rétrospectif », in Gresset Maurice et Lassus François (éd.), Institutions et vie universitaire dans l’Europe d’hier et d’aujourd’hui, Paris : Diffusion Les Belles Lettres, 1992.

Patriat Claude, Éloge de la perturbation, l’université dans l’action culturelle, considérations autour de l’expérience de l’Université de Bourgogne, Coll. art & université, Paris : Les presses du réel, 1993.

Pêcheur Claire, L’Université dans la ville : les facultés dijonnaises 1806-1914, mémoire de Master, université de Dijon, 2009.

 

• Université de Bourgogne [Dijon] (faculté de droit)
Bodineau Pierre, « Quand les professeurs de droit dijonnais vont au contentieux », Mémoires de la Société pour l’histoire du droit et des institutions des anciens pays bourguignon, comtois et romand, n° 57, 2000.

Cichoki Christophe, Les enseignants de la faculté de droit de Dijon, 1806-1914, DEA d’histoire du droit, Dijon, 1992.

Desserteaux M., « Le centenaire de la faculté de droit de Dijon », Revue internationale de l’enseignement, 1908.

Gaudemet Paul-Marie, « La faculté de droit de Dijon vue par ses dirigeants sous Napoléon III », Revue d’histoire des facultés de droit et de la science juridique, n° 14, 1993.

Marque Jean-Pierre, Université, Doctrine et Idéologie. Le doyen Morelot, civiliste dijonnais (1786-1875), Dijon, 1982.

Mathieu Bernard, « Proudhon, professeur à la Faculté de droit de Dijon, et le buste de Napoléon. Un épisode des Cent jours », Revue d’histoire des Facultés de droit et de la science juridique, n° 7, Les Facultés de droit dans les révolutions françaises, 1988, pp. 87-91.

Mathieu Bernard, « La faculté de droit de Dijon sous le Premier Empire », Actes du 109e congrès des sociétés savantes, Dijon, 1984, Paris : CHTS, tome 2, 1984.

Richard Hughes, « Bénigne Poncet, professeur de législation à l’école centrale de la Côte-d’Or », Mémoires de la Société pour l’histoire du droit et des institutions des anciens pays bourguignons, comtois et romands, fascicule 33, 1975-1976, pp. 199-257.

Richard Hugues, « La faculté de droit de Dijon dans la première moitié du XIXe siècle. La marque du doyen Jean-Baptiste Victor Proudhon », in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Villequez F., Les écoles de droit en Franche-Comté et en Bourgogne : la faculté de Dijon, Paris, 1875.

 

• Université de Bourgogne [Dijon] (faculté de médecine) :
Gaillard Elisabeth, « L'École secondaire de médecine de Dijon, ancêtre de la faculté de médecine et de pharmacie », Médecins de Bourgogne, n° 49, 1997.

 

• École nationale supérieure des sciences agronomiques appliquées-ENSSAA (Dijon):
ENSSAA-INFPCEA : 1967- Dijon : 1987, Dijon : ENSSAA, 1987.

 

• École régionale des Beaux-Arts de Mâcon :
École régionale des beaux-arts de Mâcon, Mâcon : École régionale des Beaux-Arts, 1987.

 

• Ecole nationale des greffes (Dijon) :
« Ecole nationale des greffes : vingt ans de présence dans le paysage dijonais », Dijon, notre ville, n° 107, 1994.

 

• Conservatoire régional de musique de Dijon :
Beros Gilles et Patte Jean-Yves, Le conservatoire de Dijon : deux cents ans d’enseignement musical, 1793-1993, Dijon : Association de diffusion musicale, 1993.

 

 

Centre

• Université d’Orléans :
Meyjonnade Philippe, La renaissance de l’université d’Orléans et le bilan de trente années d’existence, mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Poitiers, 1992.

Mirlouf Joël, « Fonction universitaire et théorie centre-périphérie : la double problématique des villes périmétropolitaines françaises », in Les Universités en Europe du XIIIe siècle à nos jours. Espaces, modèles et fonctions. Actes du colloque international d'Orléans, 16 et 17 octobre 2003, Paris : Publications de la Sorbonne, 2005.

Henwood Annie, Michaud-Fréjaville Françoise, Vulliez Charles, Sept cents (700) ans d’université à Orléans, Orléans : Conseil général du Loiret, 2006, 71 p.

 

• Université de Tours :
Creyssels David, La faculté de pharmacie de Tours, Paris, Connaissance et Savoir, 2005.

Mirlouf Joël, « Fonction universitaire et théorie centre-périphérie : la double problématique des villes périmétropolitaines françaises », in Les Universités en Europe du XIIIe siècle à nos jours. Espaces, modèles et fonctions. Actes du colloque international d'Orléans, 16 et 17 octobre 2003, Paris : Publications de la Sorbonne, 2005.

 

• École d’ingénieurs forestiers (Loiret) :
Lacombre Eric, L'école d'ingénieurs forestiers des Barres, 1884-1984, Nogent sur Vernisson : Association du centenaire de l'école nationale des ingénieurs des travaux des eaux et forêts, 1984.

 

Champagne-Ardennes

• IUT de Troyes :
Robert Alan, « L’Institut universitaire de technologie de Troyes », in Centenaire de l’enseignement technique : histoire et actualité dans le département de l’Aube, 1745-1988. Apprentissage. Formation professionnelle. Enseignement technique, Troyes : CDDP, 1988.

 

Corse

• Université de Corse :
Albertini Jean, Orsatelli Andrée, Corté et la renaissance de l'université corse ; suivi de l'enseignement de la langue corse, Centre d'études régionales corses, 1973, 112 p.

Fazi Marie-Pascale, Jeux et enjeux politiques autour de l'Université de Corse : des années 60 aux années 80, Mémoire de Sciences politiques, Grenoble, IEP, 1994 ; Séminaire « Etat providence, Etat social » dir. par Gilles Pollet et Didier Renard, Saint-Martin-d'Hères : IEP, 1994, 164 p.

Gherardi Eugène, « Aux origines de l’université de Corse », in Fusina Jacques (dir.), Histoire de l’école en Corse, Ajaccio : Albania, 2003.

Verdoni Dominique, « L’université, mythe et réalités », in Fusina Jacques (dir.), Histoire de l’école en Corse, Ajaccio : Albania, 2003.

Les vingt ans de l'Université de Corse Pasquale Paoli, (Assises des 17 et 18 mai 2001 de l'Université de Corse Pasquale Paoli, Corte, Haute-Corse), 2001, 91 p.

 

Franche-Comté

• Université de Besançon :
Estignard A., La faculté de droit et l’école centrale de Besançon, Paris, 1867.

Gresset Maurice, « Le troisième centenaire du transfert de l’université comtoise de Dole à Besançon », in Gresset Maurice et Lassus François (éd.), Institutions et vie universitaire dans l’Europe d’hier et d’aujourd’hui, Paris : Diffusion Les Belles Lettres, 1992.

Livet Georges, « En marge d’un tricentenaire dans le cadre du « Grand Est », l’Association inter-universitaire de l’Est, 1958-1991. Coup d’œil rétrospectif », in Gresset Maurice et Lassus François (éd.), Institutions et vie universitaire dans l’Europe d’hier et d’aujourd’hui, Paris : Diffusion Les Belles Lettres, 1992.

Marcot François, « L’université de Besançon à l’époque de l’Occupation (1940-1944) », in Gresset Maurice et Lassus François (éd.), Institutions et vie universitaire dans l’Europe d’hier et d’aujourd’hui, Paris : Diffusion Les Belles Lettres, 1992.

Maurat Jean-Pierre et Royer Jean, L’enseignement médical et pharmaceutique en Franche-Comté, Besançon, Cêtre, 1997.

 

• École vétérinaire de Belfort :
Hubscher Ronald, « L’invention d’une profession : les vétérinaires au XIXe siècle », Revue d’histoire moderne et contemporaine, n° 4, 1996.

 

• Université technologique de Belfort :
Lequin Yves et Lamard Pierre, La technologie entre à l’université : Compiègne, Sévenans, Belfort-Montbéliard, Belfort : UTBM, 2006.

 

Languedoc-Roussillon

• Université de Montpellier :
Romestan Guy, « Il y a cent ans : les protestants de Montpellier et l’université (1890) », Bulletin de l’Académie des sciences et lettres de Montpellier, t. 22, 1991.

VIe centenaire de l’université de Montpellier, Montpellier : Firmin et Montane, 1891.

 

• Université de Montpellier (faculté des sciences) :
Dulieu Louis, La faculté des sciences de Montpellier des origines à nos jours, Avignon : Les Presses universelles, 1981.

 

• Université de Montpellier (faculté des lettres) :
Cholvy Gérard, De la faculté des arts à l’université Paul-Valéry, 1242-1992. Célébration du 750e anniversaire de la faculté des arts, Montpellier : Université Paul Valéry, 1994.

 

• Université de Montpellier (faculté de médecine et de pharmacie) :
Actes du 110e congrès des sociétés savantes, Montpellier, 1985. Tome 2 : Histoire de l'école de médecine de Montpellier, Paris : CTHS, 1985.

Bonnet Hubert, « Les anciens locaux de l’école de pharmacie de Montpellier », Bulletin de liaison de l’association des amis du musée de la pharmacie, n° 18, 1993.

Bonnet Hubert, La faculté de médecine de Montpellier, Montpellier : Sauramps médical, 1992.

Dulieu Louis, « Les registres de l’école de pharmacie de Montpellier de l’An XII à 1916 », Bulletin de liaison de l’association des amis du Musée de la pharmacie, 12, 1987.

Dulieu Louis, « Les archives de l’école de Pharmacie de Montpellier », Bulletin de liaison de l’Association des amis du musée de la pharmacie, n° 14 et 15, 1989.

Dulieu Louis, La médecine à Montpellier (5 tomes), Montpellier : chez l’auteur, 1990-1994.

Dulieu Louis, « Les relations entre la Bulgarie et la faculté de médecine de Montpellier (1878-1944) », 26e Congrès international d'histoire de la médecine, Sofia : Société scientifique d'histoire de la médecine en Bulgarie, 1980.

 

• Université de Montpellier (faculté de droit) :
Valente Fabien, « La faculté de droit de Montpellier au XIXe siècle » in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

 

• Faculté de théologie protestante de Montpellier :
« Faculté de théologie protestante de Montpellier, quatrième centenaire », Études théologiques et religieuses, suppl. du n° 4, 1996.

 

• Université de Perpignan
Carmignani Paul (dir.), L’université de Perpignan, tradition humaniste et modernité scientifique, de 1350 à 2000, Perpignan : Presses universitaires de Perpignan, 2001.

 

• École nationale supérieure agronomique de Montpellier
Argelès Jean et Legros Jean-Paul, L’odyssée des agronomes de Montpellier, 1848-1998. Fresque d’une grande école de la Méditerranée ouverte sur le monde, Paris : Éditagro, 1997.

Maurin Jules, « La ville de Montpellier et la création d'une école nationale d'agriculture (1871) », Bulletin du Centre d'histoire contemporaine du Languedoc méditerranéen, Roussillon, n° 37, 1985.

 

• École militaire d'administration (Montpellier)
Gribal Pierre, « L'école militaire d'administration », L'Epaulette, n° 67, 1982.

 

Limousin

• Faculté de médecine et de pharmacie de Limoges :
Celles-Pinelli Cécile, Histoire de l’école de médecine et de pharmacie et de la faculté de médecine de Limoges, 1646-1991, Limoges : Presses universitaires de Limoges, 1993.

 

• École nationale des Arts décoratifs de Limoges :
Déroche-Fouquet Marie-Cécile, « Le fonds de l’école nationale des arts décoratifs de Limoges aux Archives de la haute-Vienne », Archives en Limousin, n° 13, 1999.

 

Lorraine

Birck Françoise et Grelon André (dir.), Un siècle de formation des ingénieurs électriciens : ancrage local et dynamique européenne, l'exemple de Nancy, Paris, Editions de la MSH, 2006.

Gain André, « L’enseignement supérieur à Nancy, 1789-1896 », Annales de l’Est, 1933.

Grelon André et Birck Françoise (éd.), Des ingénieurs pour la Lorraine, XIXe-XXe siècles, 1ère édition : Metz : Serpenoise, 1998 ; 2nde édition : Nancy : Presses universitaires de nancy, 2007.

Lanier Louis, « L’enseignement supérieur forestier à Nancy », Mémoires de l’académie de Stanislas, série 8, tome 10, 1995-1966.

Rollet Laurent et Choffel-Mailfert Marie-Jeanne (éd.), Aux origines d'un pôle scientifique : faculté des sciences et écoles d'ingénieurs à Nancy du Second Empire aux années 1960, Nancy : Presses Universitaires de Nancy, 2007.

Rollet Laurent, « À la recherche des archives de l'enseignement supérieur à Nancy », in Choffel-Mailfert Marie-Jeanne et Rollet Laurent (dir.), Mémoire et culture matérielle de l'université. Sauvegarde, valorisation et recherche, Nancy : Presses universitaires de Nancy, 2008.

 

• Université de Nancy :
Greffe Jean-Louis, « Le renouveau de l’université de Nancy et la création des grandes écoles à la fin du XIXe siècle », Le Pays lorrain, vol. 80, n° 2, 1999.

Livet Georges, « En marge d’un tricentenaire dans le cadre du « Grand Est », l’Association inter-universitaire de l’Est, 1958-1991. Coup d’œil rétrospectif », in Gresset Maurice et Lassus François (éd.), Institutions et vie universitaire dans l’Europe d’hier et d’aujourd’hui, Paris : Diffusion Les Belles Lettres, 1992.

Livet Georges, « Des facultés de Strasbourg aux facultés de Nancy : la rentrée solennelle de l’université de Nancy le 19 novembre 1872 », in « Yves Le Moigne, historien de la Lorraine, 1935-1991 », Les Cahiers Lorrains, n° 3-4, 1992.

Mézière Alfred, La création des facultés de Nancy, [Hachette, 1909] Nîmes, Lacour, 1997.

Nève Félix, « Les quatre facultés de Nancy et le mouvement intellectuel en Lorraine », Revue catholique [Louvain], T. IX, 1873.

Schneider Jean, Febvre Lucien, Voilliard Odette, Livet Georges, Lesourd Jean-Alain, Darmois Marcel, Tréheux Jacques, « Centenaire de la faculté des lettres de Nancy 1854-1954 », Annales de l'est, n° 3, 1954.

L’Université de Nancy (1572-1934), Nancy : Édition du « Pays Lorrain », 1934.

« Les Universités de Nancy », Le pays lorrain : journal de la société d'histoire de la Lorraine et du musée lorrain, 2003.

 

• Université de Nancy (faculté de droit) :
Logette Aline, Histoire de la faculté de droit de Nancy (1768-1864-1914), Nancy : Faculté de droit et de sciences économiques, 1964.

Lormant François, « Mémoire et culture matérielle de la Faculté de droit de Nancy : de la commémoration à la recherche historique », in Choffel-Mailfert Marie-Jeanne et Rollet Laurent (dir.), Mémoire et culture matérielle de l'université. Sauvegarde, valorisation et recherche, Nancy : Presses universitaires de Nancy, 2008.

Université de Nancy, Soixantième anniversaire du rétablissement de la faculté de droit, 1864-1924, Nancy, 1925.

 

• Université de Nancy (faculté de médecine et de pharmacie) :
Grilliat Jean-Pierre, « La candidature et l’accueil de Nancy », Histoire des sciences médicales, n° 2, 2000.

Labrude Pierre, « La faculté de pharmacie. Les localisations de la faculté dans Nancy depuis 1872 », Revue lorraine populaire, n° 144, 1998.

Labrude Pierre, « Le transférement à Nancy de l’école supérieure de pharmacie de Strasbourg (1er octobre 1872) », Histoire des sciences médicales, n° 2, 2000.

Labrude Pierre, « Les 125 ans de l’enseignement supérieur pharmaceutique en Lorraine (1872-1997) », Mémoire de l’Académie de Stanislas, t. 12, 1997-1998.

Labrude Pierre et Strohl Stéphanie, « Le transfèrement depuis Strasbourg, et les dix premières années de l'École supérieure de pharmacie de Nancy (1872-1882). Un exemple de la difficulté à créer un établissement d'enseignement supérieur presque ex nihilo et dans l'urgence », Revue d’histoire de la pharmacie, n° 353, 2007.

Larcan Alain, « L’école de chirurgie de guerre de la faculté de médecine de Nancy », Histoire des sciences médicales, n° 2, 2000.

Legras Bernard, Les médecins de la faculté de Nancy, Haroué, 2006.

Percebois Gilbert, « Les Bulgares et la faculté de médecine de Nancy à la fin du XIXe et au début du XXe siècles », 26e Congrès international d'histoire de la médecine, Sofia : Société scientifique d'histoire de la médecine en Bulgarie, 1980.

Ribon Marcel, « L'activité nancéienne des professeurs de médecine strasbourgeois après la défaite de 1870 », Annales de l'académie d'Alsace, n° 40-43, 1985.

Rivail Jean-Louis, « Les Pharmaciens professeurs de chimie à la faculté des sciences de Nancy, des origines au prix Nobel », Le Pays lorrain, n° 1, 2005.

Vichard Philippe, « Naissance de l’école chirurgicale lorraine (1872-1919) », Histoire des sciences médicales, n° 4, 2001.

 

• Université de Metz :
Michaux Gérard, 25 ans d'histoire de l'université de Metz, Metz : Éditions Serpenoise, 1995.

 

• École d’application de l’artillerie et du génie (Metz) :
Armes savantes, l’école de l’artillerie et du génie, Metz 1802-1870, Paris : Fédération française de coopération entre bibliothèques, 1993.

Bruno Belhoste, Antoine Picon (ed.), L'école d'application de l'artillerie et du génie de Metz (1802-1870), Enseignement et recherches, Paris : Musée des Plans-Reliefs, 1996, 76 p.

Bruno Belhoste, Antoine Picon, « L'école d'application de l'artillerie et du génie de Metz sous le Premier Empire », in Ph. Prost (éd.), Architectures militaires napoléoniennes, Paris : Musée des Plans-Reliefs, 1994, pp. 9-11.

 

• École nationale supérieure des industries chimique :
Bauer Michel, Cohen Elie, « Politiques d'enseignement et coalitions industrialo-universitaires. L'exemple de deux grandes écoles de chimie, 1882-1976 », Revue française de sociologie, 1981, 22, numéro 2

Centenaire de l’ICN-ENSIC, 1887-1987, Vandeuvre : Institut polytechnique de Lorraine, 1987.

 

• École des arts et métiers de Chalons sur Marne :
Dumas Georges, « École des arts et métiers de Châlons sur Marne de 1830 à 1914 », Mémoires de la société d'agriculture, commerce, sciences et arts du département de la Marne, t. 98, 1983.

 

• École nationale supérieure d’électricité et de mécanique de Nancy :
Braun Jean-Claude, « L’école nationale supérieure d’électricité et de mécanique de Nancy. Évolution d’une école d’ingénieurs en terre lorraine », Le Pays Lorrain, n° 4, 1992.

 

• École de brasserie de Nancy :
« L’école de brasserie de Nancy », in Grelon André et Birck Françoise (dir.), Des ingénieurs pour la Lorraine, XIXe-XXe siècles, Metz : Serpenoise, 1998.

 

• École des Mines de Nancy :
« L’école des mines de Nancy, de l’après-guerre à la réforme. Entretien avec Bertrand Schwartz, recueilli et présenté par Françoise Birck », in Grelon André et Birck Françoise (dir.), Des ingénieurs pour la Lorraine, XIXe-XXe siècles, Metz : Serpenoise, 1998.

Greffe Jean-Louis, « L'École des mines de Nancy. I. De l'ingénieur des mines à l'ingénieur généraliste (1919-1956) », Le Pays lorrain, n° 3, 2002.

 

• ENIM (Metz) :
Garnier Claude, « Les Ingénieurs de Metz. L'ENIM a quarante ans », Le Pays lorrain, n° 3, 2001.

 

Midi-Pyrénées

Milard B., « Etudiantes en Midi-Pyrénées : les effets des nouvelles implantations universitaires » in M. Membrado et A. Rieu (dir.), Sexes, espaces et corps. De la catégorisation du genre, Toulouse : Editions Universitaires du Sud, 2000, pp. 115-129.

 

• Université de Toulouse:
Bonnassie Pierre, Pradalié G. (publ.), La capitulation de Raymond VII et la fondation de l'Université de Toulouse : 1229-1979, un anniversaire en question, Toulouse : Service des publications de l'Université de Toulouse-Le Mirail, 1979.

Cabanis André, Chastan Yves et al., Toulouse universitaire : 1229-1979, réalisé par le Comité des manifestations du 750e anniversaire de la création de l'université de Toulouse, Toulouse : Impr. du Commerce, 1980.

L’université de Toulouse, 1229-1929, son passé, son présent, Toulouse : Privat, 1926.

Sicard Mireille, « Le sept-centième anniversaire de l'université de Toulouse et les Toulousains (1929) », Annales de l'Université des sciences sociales de Toulouse, 1982.

VIIe centenaire de la fondation de l'Université de Toulouse (1229-1929). Livre d'or, Paris : Libr. Édouard Privat, 1931.

 

• Université de Toulouse (faculté de droit) :
Aux fêtes du VIIème centenaire de l'université de Toulouse - séance solennelle de la faculté de droit, le 8 juin 1929, Plaquette commémorative, Paris : Sirey, 1929.

Azéma Ludovic, « L'apparition des enseignements économiques à la faculté de droit de Toulouse au XIXe siècle », in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Barrera Caroline, Étudiants d'ailleurs. Histoire des étudiants étrangers, coloniaux et français de l'étranger de la Faculté de droit de Toulouse (XIXe siècle - 1944), Albi : Presses du Centre universitaire Champollion, 2007.

Barrera Caroline, « Les étudiants étrangers et coloniaux de la faculté de droit de Toulouse au XIXe siècle », in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Begliuti Jacqueline, « Les "sciences de l'État" et la faculté de droit de Toulouse au début de la IIIe République », in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Boyer G., « La faculté de droit de l’université de Toulouse (1229-1929) », Mélanges, 1962.

Boyer Pierre-Louis, « La fondation de l'Académie de Législation : un cercle juridique au sein des sociétés savantes toulousaines », in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Burney John M., Toulouse et son université. Facultés et étudiants dans la France provinciale du XIXe siècle, Toulouse/Paris : Presses universitaires du Mirail/CNRS, 1988.

Deloume A., Faculté de droit de Toulouse fondée en 1229, centenaire de la réorganisation de 1805. Histoire sommaire de la faculté, Toulouse, 1905.

Deloume A., Aperçu historique sur la faculté de droit de l’université de Toulouse, maîtres et escholiers de l’an 1228 à 1900, Toulouse, 1905.

Delvit Philippe et Floreck Delphine, « Registres, parchemins et papiers. Les archives de la faculté de droit de Toulouse (1805-1914) », in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Devaux Olivier, « La faculté de droit de Toulouse: état des travaux et des sources », in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Le Roy Hervé, « Le songe positiviste de J. B. Brissaud », in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Moussay Sonia, « L'architecture de la faculté de droit de Toulouse au XIXe siècle », in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Mouranche Marielle, « Quelques pistes pour une histoire de la bibliothèque universitaire de droit à Toulouse au XIXe siècle », in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Laurent-Puzzo Monique, La Faculté de droit de Toulouse sous le second Empire, Mémoire d’études supérieures de Droit, Toulouse, 1974.

Peter Mathieu, « Les séances solennelles de rentrée à la faculté de droit de Toulouse (1840-1870) », in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Puzzo Monique, « La faculté de droit de Toulouse et le ministère durant le Second Empire », Revue d’histoire des facultés de droit et de la science juridique, n° 7, 1988.

L’Université de Toulouse. Son passé, son présent. La faculté de droit, Toulouse, 1929.

 

• Université de Toulouse (faculté de médecine) :
Arlet Jacques, « L’histoire de l’école de médecine de Toulouse au XIXe siècle », Bulletin du Centre d’histoire de la médecine, n° 25, 1998.

Suzzoni Jean-Pierre, « Les facultés de sciences et de médecine », L'Auta que bufo un còp cado mes, n° 641, 1998.

 

• Université de Toulouse (faculté de sciences) :
Suzzoni Jean-Pierre, « Les facultés de sciences et de médecine », L'Auta que bufo un còp cado mes, n° 641, 1998.

 

• École supérieure universitaire de gestion-ESUG (Toulouse) :
Baux Philippe, « Le marketing d’un organisme de formation toulousain : de l’IPA à l’ESUG », in Enseignement et recherches en gestion : évolutions et perspectives, Toulouse : PU des sciences sociales, 1996.

Cabanis André, « De l’IPA à l’ESUG », in Enseignement et recherches en gestion : évolutions et perspectives, Toulouse : PU des sciences sociales, 1996.

 

• École supérieure de commerce (Toulouse) :
Devaux Olivier, « Aux orgines de l’école supérieure de commerce de Toulouse : 1898-1918 », in Enseignement et recherches en gestion : évolutions et perspectives, Toulouse : PU des sciences sociales, 1996.

 

• Faculté de théologie protestante de Montauban :
Gambarotto Laurent, « La faculté libre de théologie protestante de Montauban et la guerre de 1914-1918 », Études théologiques et religieuses, n° 4, 1991.

Laforgues Annie, Sainte-Marie Martine, Cultes. V supplément I-103 (1824-1940) et archives de la faculté de théologie protestante de Montauban conservées à Montpellier (1815-1969), Montauban : archives du Tarn et Garonne, 1987.

 

• Institut catholique de Toulouse :
Aigrain R., Les universités catholiques, Paris, Picard, 1935.

Baccrabère Georges, « Témoins de la vie quotidienne sur le site de l’institut catholique aux XVIIe-XIXe siècles », Bulletin de littérature ecclésiastique, n° 1, 1998.

Neveu Bruno, Les facultés de théologie catholique de l’Université de France, 1808-1880, Paris : Klincksieck, 1998.

 

Nord

• Faculté catholique de Lille :
Aigrain R., Les universités catholiques, Paris, Picard, 1935.

Billet Bernard, « L’histoire médicale de Lourdes et la faculté catholique de médecine de Lille », Ensemble. Revue de l’université catholique de Lille, n° 2, 1996.

Caudron André, « Le rayonnement chrétien de la faculté libre de médecine et de pharmacie de Lille entre les deux guerres », Ensemble. Revue de l’Institut catholique de Lille, n° 4, décembre 1991.

Grelon André, « La Naissance des instituts industriels catholiques : le rôle pionnier du Nord de la France (1885-1914) », in Chessel Marie-Emmanuelle et Dumons Bruno (dir.), Catholicisme et modernisation de la société française (1890-1960), Lyon : Centre Pierre Léon d'histoire économique et sociale, 2003.  

Hilaire Yves-Marie, « La vie religieuse à Lille (1851-1914) », in Trénard Louis et Hilaire Yves-Marie (dir.), Histoire de Lille. Tome IV : Du XIXe siècle au seuil du XXIe siècle, Paris : Perrin, 1999.

Claude Hubert, « Les facultés catholiques de Lille pendant la guerre 1940-1944 », in Dejonghe Etienne (dir.), « L’Occupation en France et en Belgique, 1940-1944 », Revue du Nord, n° 2, hors-série, 1987.

La Sayette Brigitte de, « Les vitraux de l’église de l’université catholique de Lille », Ensemble. Revue de l’université catholique de Lille, n° 2, 1996.

Liefooghe Jacques, « Histoire de la faculté libre de médecine de Lille, des origines à nos jours », Histoire des sciences médicales, n° 2, 1997.

Liefooghe Jacques et Ribaut Jacques, « La catho à travers les cartes postales », Ensemble. Revue de l’université catholique de Lille, n° 3, 1998.

Mathys Jean-Claude, « Les débuts de la faculté catholique de droit de Lille (1874-1894) », Revue d’histoire des facultés de droit et de la sciences juridique, 5, 1987.

Neveu Bruno, Les facultés de théologie catholique de l’Université de France, 1808-1880, Paris : Klincksieck, 1998.

Régnier Jérôme, « Une université catholique aujourd'hui ? », Ensemble d'écoles supérieures et de facultés catholiques, n° 1, 1982.

Rémond René, « Une fondation mouvementée », Vues d’ensemble, n° 14, 2002.

 

• École des sages-femmes (Lille, faculté catholique) :
La Sage-femme à travers les cent ans d'histoire d'une école, de 1883 à 1983, Lille : Université catholique de Lille, 1983.

 

• Hautes Études industrielles (Lille, faculté catholique) :
Veys Michel, « Une école centenaire : Hautes études industrielles », Ensemble d'écoles supérieures et de facultés catholiques, n° 4, 1985.

 

• Université de Lille (faculté des lettres, localisée à Douai avant 1896) :
Condette Jean-François, La faculté des lettres de Lille de 1887 à 1945. Une Faculté dans l’histoire, Villeneuve d’Ascq : Presses universitaires du Septentrion, 1999.

Condette Jean-François, « L’enseignement de l’Histoire-Géographie à la faculté des lettres de Lille de 1887 à 1914 », Revue du Nord,  n° 330, 1999, pp. 329-361.

Condette Jean-François, « L’université de Lille dans la Première Guerre mondiale », Guerres Mondiales et Conflits Contemporains,  n° 197, 2000, pp. 83-102. 

Condette Jean-François, « Les enseignants d’histoire et de géographie à la faculté des lettres de Lille sous la Troisième République (1887-1940) », Revue du Nord, n° 339, 2001, pp. 65-100.

Condette Jean-François, Les lettrés de la République. Les enseignants de la Faculté des Lettres de Douai puis Lille sous la Troisième République (1870-1940). Dictionnaire biographique, Université de Lille 3, 2006.

Condette Jean-François, « Autour de mai 1968" : de la faculté des Lettres à l'Université de Lille 3 : une mutation accélérée (1968-1970) », Revue du Nord, n° 359, 2005.

Condette Jean-François, « La Création et le développement du laboratoire de géographie de l'Université de Lille (1898-1939) », in Guy Baudelle, Marie-Vic Ozouf-Marignier et Marie-Claire Robic (dir.), Géographes en pratiques (1870-1945). Le terrain, le livre, la Cité, Rennes : PUR, 2001.

Duthilleul H., L’université de Douai, 1855.

Lentacker Firmin, « Aux premiers temps de l’Institut de géographie de Lille (1896-1906) », Acta Geographica. Bulletin officiel de la Société de géographie, n° 91, 1992.

Trénard Louis, De Douai à Lille, une université et son histoire, Lille : Université de Lille 3, 1978.

Robert Vandenbussche (ed.), Cent ans d’université lilloise, Lille : CRHEN-O, 2000.

 

 

• Université de Lille (faculté des sciences) – Université de Lille I :
Association de solidarité des anciens de l'USTL, Contributions : Histoire de la faculté des sciences 1854-1970, Lille : Université Lille 1, 1996.

Biserte, Gérard, Histoire de la Faculté mixte de médecine et de pharmacie de Lille 1, Lille : Association corporative des étudiants en médecine de Lille 1975.

Boulhimsse, Adda, De la faculté des sciences à l'Université de Lille, mémoire de DEA sous la dir. de R. Vandenbussche, Université Lille 3, 1996.

Gérard, Alain, Louis Pasteur et Lille, 1854-1857, Lille : Editions Institut Pasteur de Lille, 1995.

Pourprix Marie-Thérèse, Des mathématiciens à la faculté des sciences de Lille : 1854-1971, Paris, L’Harmattan, 2009.

Robert Vandenbussche (ed.), Cent ans d’université lilloise, Lille : CRHEN-O, 2000.

Wrotnowska, Denise, Pasteur professeur et doyen de la Faculté des sciences de Lille, 1854-1857, Paris : Bibliothèque nationale, 1975.

 

• Université de Lille (faculté de droit) :
Bienvenu Jean-Jacques, « Recherches documentaires », Annales d’histoire des facultés de droit et de la science juridique, n° 3, 1986.

Humbert Sylvie et Lekéal Farid, « Les facultés de droit de Douai et de Lille : acquis de la recherche » in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Robert Vandenbussche (ed.), Cent ans d’université lilloise, Lille : CRHEN-O, 2000.

 

 

Université de Lille (faculté de médecine) :
Robert Vandenbussche (ed.), Cent ans d’université lilloise, Lille : CRHEN-O, 2000.

 

• Ecole centrale de Lille :
Marchand Philippe, « Les Louanges de l'instruction au service de la propagande bonapartiste : exercices publics et discours des prix à l'École centrale de Lille (1796-1800) », in Jessenne Jean-Pierre (dir.), Du Directoire au Consulat. T. 3 : Brumaire dans l'histoire du lien politique de l'État-nation. Colloque organisé à Rouen les 23 et 24 mars 2000, Villeneuve d’Asq-Rouen : Université de Lille 3-Université de Rouen, 2001.

 

• L’École nationale supérieure d’arts et métiers (Lille) :
Louage Francis, « L’école nationale supérieure d’arts et métiers de Lille », Historiens et géographes, n° 331, mars-avril 1991.

 

• Université du Littoral – Côte d’Opale (Dunkerque) :
Lottin Alain, « Une mutation, la création des universités d’Artois et du Littoral », De Franse Nederlanden. Les Pays-Bas français, n° 24, 1999.

 

• Université d’Artois (Arras) :
Lottin Alain, « Une mutation, la création des universités d’Artois et du Littoral », De Franse Nederlanden. Les Pays-Bas français, n° 24, 1999.

 

• École des Beaux-Arts de Cambrai :
Decroix Maurice, « L'école des beaux-arts de Cambrai à 200 ans », Études cambrésiennes, n° 2, 1981.

 

Haute-Normandie

Bidois Anne, La formation scientifique et technique dans l’enseignement supérieur à Rouen (1809-1985). Essai de sociologie historique, thèse de sociologie, université de Rouen, 2004.

 

• Université de Rouen :
Bidois Anne, L’Université de Rouen, Rouen : Publications de l’Agglomération de Rouen, coll. Histoire(s) d’Agglo, n° 28, septembre 2006.

Boivin M., Aperçu historique sur l'université de Rouen, Rouen : Les Affiches normandes, 1969.

Boivin M., « Quelques aspects de l'enseignement en Seine-Inférieure, la faculté des lettres de Rouen, 1809-1815 », Cahiers d'histoire de l'enseignement, 1973.

(Recteur) Chevalier, Le développement de l'université de Rouen (1964-1969), Université de Rouen, 1969, 42 p.

Gay François-Jean, « Histoire d’une liaison. L’université et sa région », Études normandes, n° 2, 1986.

Gay François-Jean, « L’université 25 ans après : défis et enjeux », Études Normandes, n° 4, 1991.

Golse N., Rouche M., Rougeot F., « L’université de Rouen Haute-Normandie », Université moderne, n° 73-74, 1er trimestre 1979, pp. 19-36.

Lepape Pierre, « L’université de Haute-Normandie », Présence Normande (revue de Haute-Normandie), n°4, 1968.

Maire I., L'école préparatoire à l'enseignement supérieur des sciences et des lettres de Rouen, 1855-1945, Mémoire de maîtrise, UFR d'histoire, Université de Rouen, 1983.

Peyrefitte Alain, Discours pour la rentrée solennelle de la nouvelle université de Rouen, 1967, 12 p.

« Rouen, Centre Universitaire », Études Normandes, n° 146, 3ème trimestre 1962 (suite du n° 31 du 4ème trimestre 1960).

 

• Université du Havre :
Université du Havre, Une université dans la cité : 1984-2004, Fécamp : Editions des falaises, 2004, 198 p.

 

• Faculté de théologie de Rouen :
Boudon J.-O., « Une ébauche de haut enseignement ecclésiastique au XIXe siècle, la faculté de théologie de Rouen, 1809-1885 », Revue d'histoire de l'Eglise de France, n° 220, 2002.

Neveu Bruno, Les facultés de théologie catholique de l’Université de France, 1808-1880, Paris : Klincksieck, 1998.

 

 

• École des Beaux-Arts du Havre :
Cohen Françoise, « L’école des beaux-arts du Havre : les premières années », Recueil de l’association des amis du vieux Havre, n° 49, 1990.

 

• École de commerce de Rouen :
Hulbert E., École supérieure de commerce de Rouen (1871-1947), mémoire de maîtrise, UFR d'histoire, Université de Rouen, 1989.

Schieb Pierre-Alain, L’école supérieure de commerce de Rouen, 1871-1991 : essai historique, Mont-Saint-Aignan : ESC, 1992.

 

• École d’hydrographie de Fécamp :
- Bernert Etienne, « Histoire de l’école d’hydrographie de Fécamp », Annales du patrimoine de Fécamp, n° 4, 1997.

 

• INSA de Rouen :
Bidois Anne, « La chimie à Rouen aux XIXe et XXe siècles » in Charmasson Thérèse (dir.), Formation au travail, enseignement technique et apprentissage, Paris : Editions du CTHS, 2005, pp. 123-139.

Bidois  Anne, « La formation des cadres de l’industrie chimique à Rouen 1895-1985 », Formation-Emploi, n°83, 2003, pp. 65-76.

Bidois Anne,  Histoire d’une formation d’ingénieurs, d’un institut à l’autre, Rouen : Publications de l’Agglomération de Rouen, coll. Histoire(s) d’Agglo, n° 32, 2007.

Saveureux M., « Naissance et évolution de l'école et de son association », Bulletin de l'Association des anciens élèves de l'INSCIR, n° 169, 1971.

- Toutain P., « Les débuts de l'enseignement de la chimie à Rouen », Bulletin de l'Association des anciens élèves de l'INSCIR, n° 173, 1972.

 

Basse-Normandie

• Université de Caen :
Besnier R. et Yver J., La faculté de droit de Caen. De l’école de 1806 au cinquième centenaire de 1932, Bayeux, 1933.

Bigot A. (dir.), L'Université de Caen, son passé, son présent (1432-1932), Caen : Imprimerie artistique Malherbe, 1932.

Boüard Michel de, « Heurts et malheurs de l’université de Caen (1939-1944-1957) », Études normandes, n° 1, 1988.

Chamboste Anne-Sophie, « La faculté de droit de Caen (1806-1950) : synthèse de recherches » in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Collin Jean, Promenades à l’université de Caen, Condé sur Noireau : Ed. Charles Corlet/Centre de publications de l’université de Caen, 1988.

Collin Jean et Heintz André, La vie quotidienne des étudiants à Caen de 1939 à 1955, Caen : Presses universitaires, 1994.

Prentout H., 1432-1932. L'Université de Caen, son passé, son présent, Caen : Imprimerie artistique Malherbe, 1932.

Saint-Louvaint F. de, « Les facultés de droit et le droit économique à l’université de Caen », in « Mélanges offerts à Pierre Andrieu-Guitrancourt », L’année canonique, t. 17, 1973.

Vème Centenaire de la fondation de l'Université de Caen 1432-1932 : Livre d’or (vol. 1) ; Son passé - Son Présent (vol. 2), Caen : Imprimerie Artistique Malherbe, 1932 et 1933.

 

• Ecole interarmées du personnel féminin (Caen) :
Bertrand Catherine, « L’EIPMF (école interarmées du personnel féminin ») », Guerres mondiales et conflits contemporains, n° 1, 1996.

 

Paris et région parisienne 

L'Université de Paris jusqu'en 1968 et les créations universitaires ultérieures sont traitées en premier. Les écoles sont présentées ensuite par ordre alphabétique.

 

Hottin Christian et Rideau Géraldine (dir.), Universités et grandes écoles à Paris. Les palais de la science, Paris : Action artistique de la Ville de Paris, 1999.

Hottin Christian, « Le Bicorne et la boîte à claque. Création du patrimoine et construction identitaire au sein des établissements d'enseignement supérieur parisiens », in Choffel-Mailfert Marie-Jeanne et Rollet Laurent (dir.), Mémoire et culture matérielle de l'université. Sauvegarde, valorisation et recherche, Nancy : Presses universitaires de Nancy, 2008.

 

• Université de Paris (avant 1968) :
Bonnerot Jean, La Sorbonne - Sa Vie, Son Rôle, Son Oeuvre à Travers Les Siècles, Paris : Presses Universitaires De France, 1927.

Bourdieu Pierre, « Les professeurs de l'université de Paris à la veille de mai 1968 », in Charle Christophe et Ferré Régine (dir.), Le personnel de l'enseignement supérieur en France aux XIXe et XXe siècles, Paris : CNRS-IHMC, 1985.

Chanteclair. Revue artistique et littéraire : n° 298 (numéro consacré au cinquantenaire de la nouvelle Sorbonne), Éditions de la Carnine Lefranc. février 1934.

Fondation Kahn, Les Boursiers de voyage de l'Université de Paris. Autour du monde, Paris : Félix Alcan, 1904.

Halphen Louis, Aspects de l’Université de Paris, Paris : A. Michel, 1949.

Hottin Christian, Quand la Sorbonne était peinte, Paris : Maisonneuve et Larose, 2001.

Lécuyer Carole, Les étudiantes de l’Université de Paris sous la IIIe République, maîtrise d’histoire, Université Paris VII, 1993.

Lécuyer Carole, « Les premières étudiantes de l’Université de Paris », Travail, genre et société. Les cahiers du MAGE, 4, 2000.

Liard Louis, L’Université de Paris, Paris : H. Laurens, 1909.

Lutz Raphael, « Navigieren zwischen Anpassung und Attentismus : die pariser Universität unter deutscher Besatzung (1940-1944) », in Vaïsse Maurice et Martens Stefan (dir.), Frankreich und Deutschland im Krieg (November 1942-Herbst 1944) : Okkupation, Kollaboration, Résistance. Akten des deutsch-französischen Kolloquiums, La France et l'Allemagne en guerre (novembre 1942-automne 1944) : occupation, collaboration, Résistance, Bonn : Bouvier, 2000.

Pingeot Anne, La Sorbonne, un musée, ses chefs d’œuvre, Paris : Chancellerie des Universités de Paris, 2007.

Rivé Philippe (dir.), La Sorbonne et sa reconstruction, La Manufacture, 1987.

Thuillier André, Histoire de l’Université de Paris et de la Sorbonne, tome 2 : De Louis XVI à la crise de 1968, Paris : Nouvelle Librairie de France, 1994.

L'Université de paris du Moyen Age à nos jours, Paris : Larrousse, 1933.

Ziegler Gilette, Le défi de la Sorbonne - Sept siècles de contestation, Paris : Julliard, 1969.

 

• Université de Paris (faculté de droit avant 1968) :
Lecomte Catherine, « La faculté de droit de Paris dans la tourmente politique, 1830-1848 », Revue d’histoire des facultés de droit et de la science juridique, n° 10-11, 1990.

Le Livre d’or de la faculté de droit de Paris. Guerre de 1914-1918, Paris, 1925.

Milet Marc, La Faculté de droit de Paris face à la vie politique : de l’affaire Scelle à l’affaire Jèze, 1925-1936, Paris : LGDJ, 1996.

Motte O., La faculté de droit de Paris et le ministère de l’Instruction publique au XIXe siècle, DES de l’université de Paris 2, 1974.

Ventre-Denis Madeleine, « La faculté de droit de Paris et la vie politique sous la Restauration : l’affaire Bavaux », Revue d’histoire des facultés de droit et de la science juridique, 5, 1987.

 

• Université de Paris (faculté des sciences avant 1968) :
Bilodeau Bénédicte et Hulin Nicole, « Les premiers doctorats féminins à la faculté des sciences de Paris (1888-1920) à travers les rapports de thèse », Archives internationales d’histoire des sciences, n° 139, 1997.

Charle Christophe et Telkès Eva, Les Professeurs de la faculté des sciences de Paris : dictionnaire biographique (1901-1939), Paris : Éd. du CNRS-INRP, 1989.

Estanave E., Nomenclature du personnel enseignant, des administrateurs, docteurs et boursiers de la faculté des sciences de l’université de Paris 1809-1906, Paris : Librairie Croville-Morant, 1906.

Hulin Nicole, « Présentation de la faculté des sciences et de son personnel à Paris (1901-1939) », in « L’enseignement scientifique au tournant des XIXe et XXe siècles », Revue d’histoire des sciences, n° 4, octobre-décembre 1990.

 

• Université de Paris (faculté de médecine et de pharmacie avant 1968) :
Binet L. et Vallery-Radot P., La Faculté de médecine de Paris. Cinq siècles d'art et d'histoire, Paris, Masson, 1952.

Centenaire de l’École supérieure de pharmacie de l’Université de Paris (1803-1903). Volume commémoratif, s.d. (1904).

Chaigneau Marcel, Les médaillons de la faculté de pharmacie de Paris, Paris : Ed. L. Pariente, 1986.

Corlieu Auguste, Centenaire de la Faculté de médecine de Paris (1794-1894), 1896.

Corlieu Auguste, L’ancienne faculté de médecine de Paris, Paris, V. Adrien Delahaye, 1877 ; BIUM, 2006 : http://www.bium.univ-paris5.fr/histmed/medica/cote?34729

La Faculté de pharmacie de Paris 1882-1982. Volume commémoratif publié à l’occasion du centenaire de le reconstruction de l’École supérieure de pharmacie, Comarco, 1982.

Galanopoulos Philippe, L’enseignement de l’histoire de la médecine à Paris au XIXe siècle (1794-1914). La défaite de l’érudition, thèse de l’École nationale des Chartes, 2009.

Huguet Françoise, Les professeurs de la faculté de médecine de Paris, dictionnaire biographique (1794-1939), Paris : Éd. du CNRS-INRP, 1992.

Morelle Laurent, « Qu’est-ce que les archives ? Un débat insolite au sein des facultés parisiennes en 1878 », La Gazette des archives, n° 134-135, 1986.

Prévost A., La faculté de médecine de Paris, ses chaires, ses annexes et son personnel enseignant de 1794 à 1900, 1900.

Sabatier J.-C., Recherches historiques sur la faculté de médecine de Paris depuis son origine jusqu’à nos jours, Paris-Montpellier, 1835.

Vallery-Radot P., La Faculté de médecine de Paris, ses origines, ses richesses artistiques, Paris, Masson, 1944.

 

• Université de Paris (faculté des lettres avant 1968) :
Charle Christophe et Ferré Régine (dir.), Le personnel de l'enseignement supérieur en France aux XIXe et XXe siècles, Paris : CNRS-IHMC, 1985.

Charle Christophe, Les professeurs de la faculté des lettres de Paris, dictionnaire biographique 1809-1908 volume 1, Paris : INRP et éditions du CNRS, 1985.

Charle Christophe, Les professeurs de la faculté des lettres de Paris, dictionnaire biographique 1909-1939 volume 2, Paris : INRP et éditions du CNRS, 1986.

Chevalier Gérard, « L’entrée de l’urbanisme à l’université : la création de l’Institut d’urbanisme (1921-1924 », Genèse, n° 39, 2000.

Geiger R. L., « Prelude to reform : the Faculty of Letters in the 1860’s », The Making of Frenchmen, Historical Reflections, n° 2-3, 1980.

Guigue Albert, La faculté des lettres de l’Université de Paris depuis sa fondation (17 mars 1808) jusqu’au 1er janvier 1935, F. Alcan, 1935.

Robic Marie-Claude, « Des services et laboratoires de la Sorbonne à l’Institut de géographie de la rue Saint-Jacques (1885-1930) : divergences et non convergences », in Baudelle Guy, Ozouf-Marignier Marie-Vic et Robic Marie-Claire (dir.), Géographes en pratique (1870-1945). Le terrain, le livre, la cité, Rennes : PUR, 2001.

Stezenski-Williams Brian Daniel, The Sorbonne's Faculty of Letters : the revival of the Humanities and French society in transition, 1877-1914, Phd, University of Wisconsin, 1997.

Texier Simon (dir.), L’institut d’art et d’archéologie de Paris, 1932, Paris : Picard, 2005.

 

• Université de Paris (faculté de pharmacie avant 1968) :
Dillemain Georges (dir.), La faculté de pharmacie de Paris, 1882-1982, Saint-Cloud : Cormaco, 1982.

 

Université Paris 4 :
50 ans de communication. Ecole des Hautes Etudes en sciences de l'information et de la communication : Université Paris Sorbonne, CELSA, 2008.

Pitte Jean-Robert, La Sorbonne au service des humanités : 750 ans de création et de transmission du savoir, 1257-2007, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2007.

 

• Université Paris 5 :
Le Brize Sandrine, Richesses & patrimoine de l’Université Paris Descartes, Université Paris Descartes, 2009.

 

• Université Paris 7 :
Buser Pierre et Calas André, « Et l’IDN fut créé », Revue pour l’histoire du CNRS, n° 19, 2007.

Campus universitaire de Jussieu : naissance d’une grande bibliothèque, Sens et Tonka, 1993.

Hoock-Demarle Marie-Claire (avec la collab. de Georges Saunier), La galaxie Diderot : les lettres et sciences humaines à Paris 7-Denis Diderot, Paris : Syllepse, 2005, 286 p.

Plusieurs communications sur l’histoire de Paris 7 dans Hook-Demarle Marie-Claire et Liauzu Claude (dir.), Transmettre les passés. Les responsabilités de l’université. Nazisme, Vichy et conflits coloniaux, Paris : Syllepse, 2001.

Hottin Christian, « Jussieu l’inachevée : cinquante ans de projets pour la “faculté des sciences de Paris-centre», Livraisons d’histoire de l’architecture et des arts qui s’y rattachent, n° 13, 2006.

Oboussier Dominique, Le centre universitaire Jussieu : étude architecturale et urbanistique ou la recherche de l'architecture de la faculté des sciences de Paris de la Monarchie de Juillet à nos jours, Thèse de 3e cycle, Université de Paris 1, 1982.

• Université Paris 8 :
Audebert Sébastien., Les enseignants du département de philosophie du CUEV à sa création : 1968-1970, mémoire de l’IEP de Paris sous la direction de C. Prochasson, 1999.

Baruch Marc-Olivier (textes réunis par), Une voix qui manque : écrits en mémoire de Jean Gattegno, Paris : Fayard, 1999, 322 p.

Beaud Michel, Vincennes an III, le ministère contre l’Université, Paris : J. Martineau, 1971.

Boumard P., Hess R., Lapassade G., L’Université en transe, Paris : Syros, 1987, 173 p.

Brunet Jacqueline, Cassen Bernard, Chatelet François, Merlin Pierre et Rebérioux Madeleine (dir.), Vincennes ou le désir d’apprendre, Paris : Ed. Alain Moreau, 1979.

Centre vidéo-Paris VIII, « La vidéo à Paris VIII. De Vincennes à Saint-Denis : bilan et perspectives », in Mattelard A., Stourdzé Y. (dir.), Technologie, culture & communication. Rapports complémentaires, Paris : La documentation française, 1983.

Chapoulie Jean-Michel, « Enseigner le travail de terrain et l’observation : témoignage sur une expérience (1970-1985), Genèses, n° 39, 2000, pp. 138-171.

Debeauvais Michel, L’université ouverte : les dossiers de Vincennes, Grenoble : PUG, 1976.

Debouzy Marianne, « Vincennes pour y faire quoi ? », Esprit, n° 11-12, nov.-déc. 1978, pp 87-97.

Djian Jean-Michel, Vincennes : une aventure de la pensée critique, Paris : Flammarion, 2009.

Faucherre Rémy, Atypie-utopie : Vincennes, naissance d’une université mai 1968-janvier 1969, maîtrise d’histoire sous la direction de Michelle Perrot, Université Paris 7 - Diderot, UFR de Géographie, histoire et sciences sociales, 1991-1992.

Fossé-Poliak Claude, « L’accès dérogatoire à l’enseignement supérieur, les autodidactes de Saint-Denis », Revue française de sociologie, n° 32, 1991, pp. 551-575.

Hamon Hervé et Rothman Patrick, « Vincennes ou l’anomalie », Le débat, n° 12, mai 1981, pp. 38-49.

Leite Emmanuel, Travailleurs immigrés et alphabétisation dans le cadre de l’université de Vincennes, mémoire de maîtrise sous la direction de Georges Lapassade, Université de Paris VIII, 1976.

Lindenberg Daniel, « Introduction », Le marxisme introuvable, Paris : Calmann-Levy, 1975, 250 p.

Mallet Robert, « A la recherche d'une université perdue... », Spirales, revue mensuelle de documentation économique, n°11, octobre 1966, pp.37-40.

Mallet Robert, « Entretien », 7 à dire, Paris 7 a 20 ans, Paris : Université de Paris 7, 1990, pp. 5-8.

Merlin Pierre, L’université assassinée. Vincennes 1968-1980, Paris : Ramsay, 1980.

Passeron Jean-Claude, « Les derniers jours de Vincennes à Vincenne », in « Luis Prieto et les noms propres », Semiotica, n°122, septembre 1998, New-York, Berlin.

Scherer René, Hospitalités, Paris : Ed. Economica, 2004.

Soulié Charles, « Le destin d’une institution d’avant-garde : histoire du département de philosophie de Paris VIII », Histoire de l’éducation, n° 77, 1998.

Soulié Charles, « Vincennes » in Emmanuel Waresqueil (dir.), Le siècle rebelle : dictionnaire de la contestation au XXe siècle, Paris : Larousse, 1999.

Université de paris VIII, Vincennes : vaine scène ?, Saint Denis : Saint Denis université, 1981, 50 p.

Vincennes ou le désir d'apprendre, Paris : Alain Moreau, 1979.

 

• Université Paris 9 :
Bienaymé Alain et Roux Dominique, « Histoire de l'université Paris-Dauphine (1968-2008) », Commentaire, n° 122, 2009.

Dauphine : de l'expérimentation à l'innovation, Paris : Textuel, 2009.

Le Pen Claude (dir.), Paris-Dauphine. 25 ans de sciences des organisations, Paris : Masson, 1995.

 

 

• Université Paris 10 :
Combecave-Gavet Marie-Chantal, De Nanterre La Folie à Nanterre université (1964-72). Histoire d’une institution universitaire, thèse de doctorat d’histoire sous la direction de Philippe Levillain, Paris X, 1999.

Grappin Pierre, L’île aux peupliers. De la résistance à Mai 68 : souvenirs du doyen de Nanterre, Nancy : PU de Nancy, 1993.

Rémond René, La règle et le consentement. Gouverner une société, Paris, Fayard, 1979.

 

 

• Université Paris 11 :
Bimbot René, « Les années Joliot. La naissance du laboratoire de physique nucléaire d'Orsay (1956-1958) », Revue pour l’histoire du CNRS, n° 16, 2007.

Brouzeng P., Coudray C. et al., Orsay, un jardin pour la science, Orsay : Ed. EDP, 2005.

 

• Université Paris 12 :
Zetlaoui J., Le métier d'enseignant du supérieur: spatialisations et spatialités: le cas d'une université de la région parisienne, Paris XII –Val de Marne, thèse de doctorat de l'université Paris XII, 1997.

Zetlaoui J., L'universitaire et ses métiers. Contribution à l'analyse des espaces de travail, Paris : l'Harmattan, 1999.

 

 

• Faculté de théologie protestante de Paris :
« Le Centenaire de la faculté de théologie de Paris », Bulletin de la Société d’histoire du protestantisme, oct-déc. 1977.

Doré J., Les Cent ans de la faculté de théologie, Paris : Beauchesne, 1992.

Encrevé André, « La fondation de la Faculté de théologie protestante de Paris », Etudes théologiques et religieuses (Montpellier), 1977, p. 337-370

La Faculté libre de théologie de Paris : souvenir du 25e anniversaire de sa fondation, Paris : Fischbacher, 1902.

 

 

• Institut catholique de Paris (ICP) :
Abel Anne-marie, « Les archives de l’Institut catholique de Paris, fonds Baudrillard, pendant la guerre 1914-1920 », in Les archives ecclésiastiques et religieuses à travers les périodes troublées. Actes du 8e congrès national de l’association des archivistes de l’Eglise de France, Paris : Association des archivistes de l’Église de France, 1988.

Aigrain R., Les universités catholiques, Paris, Picard, 1935.

Andrieu-Guitrancourt P., « Quatre-vingt-dix ans d’enseignement supérieur du droit canonique à Paris », L’année canonique, 1971.

Andrieu-Guitrancourt P., « Histoire sommaire de l’enseignement du droit canonique à Paris », Actes du congrès de droit canonique, Paris, 1950.

Berrone Arnault, « La vie à l’institut catholique de Paris entre 1907 et 1914 », Revue de l’institut catholique de Paris, n° 52, 1994.

Bressolette Claude et Doré Joseph, « La lente fondation d’une faculté de théologie à Paris. Les cent ans de la faculté de théologie de l’Institut catholique de Paris », Revue de l’Institut catholique de Paris, n° 36, 1990.

Bressolette Claude (dir.), Monseigneur d’Hulst : fondateur de l’institut catholique de Paris, Paris : Beauchesne, 1998.

Bressolette Claude, « L’institut catholique de Paris et la science allemande », Revue de l’institut catholique de Paris, n° 50, 1994.

Briend Jacques, « Jean Daniélou, doyen de la faculté de théologie (1962-1969) », Transversalités. Revue de l'Institut catholique de Paris, n° 96, 2005.

« Centenaire de l'école des bibliothécaires documentalistes », Revue de l'institut catholique de Paris, n° 15, 1985.

« Centenaire 1895-1995. Faculté de philosophie, faculté de droit canonique de l’institut catholique de Paris », Revue de l’Institut catholique de Paris, n° 58, 1996.

Le Cinquantenaire de la faculté de droit canonique de Paris. Compte rendu des solennités et des travaux, 1947.

Chauveinc Marc, « Cinquantenaire de l’école des bibliothécaires-documentalistes », Revue de l’Institut catholique de Paris, n° 15, 1985.

Georgeon-Liskenne Anne, « L’Institut catholique de Paris : politique et architecture sous la Troisième République », Livraisons d’histoire de l’architecture et des arts qui s’y rattachent, n° 13, 2006.

Imbert Jean, « La faculté de droit canonique (1895-1975) », L’année canonique, t. 38, 1995-1996.

Le livre du Centenaire (1875-1975), Beauchesne, 1975.

Marchasson Yves, « L'histoire des religions à l'Institut catholique de Paris de 1880 à 1900 : l'oeuvre de Paul de Broglie et la Revue des religions », Revue de l'institut catholique de Paris, n° 9, 1984.

Maurier Henri, « L'enseignement de Mgr Le Roy et l'histoire des religions à l'Institut catholique de Paris », Revue de l'institut catholique de Paris, n° 11, 1984.

Neveu Bruno, Les facultés de théologie catholique de l’Université de France, 1808-1880, Paris : Klincksieck, 1998.

Péchenard Mgr, L’Institut catholique de Paris (1875-1901), 1902.

Sander Eric, « De 1902 à 2002 : la pérennité du statut de la faculté de théologie catholique », in Revue des sciences religieuses, n° 1, 2004.

Soublin Catherine, « L’institut d’études religieuses : une relecture historique ou cinquante ans d’évolution dans la continuité », Revue de l'institut catholique de Paris, n° 59, 1996.

Valdrini Patrick (dir.), L’institut catholique de Paris : un projet universitaire, Paris : Desclée de Brouwer, 2000.

Wartelle André, « Regards croisés sur la faculté des lettres », Revue de l'institut catholique de Paris, n° 57, 1996.

Wartelle André, « Cinquante ans à l'Institut catholique », Transversalités. Revue de l'Institut catholique de Paris, n° 78, 2001.

 

• Faculté de théologie catholique de Paris
Doré Joseph (dir.), Les cent ans de la faculté de théologie, Paris : Beauchesne, 1992.

Jacquin R., « Les Facultés de théologie catholique de l'Université de France (1808-1885) », La documentation catholique, 7 fév 1954, n° 1166.

Jaudon H., « Un centenaire oublié: la Faculté de théologie catholique de la Sorbonne », La Revue bleue, 15 septembre-20 octobre 1923.

Scheidhauser M., « la création de la Faculté de théologie protestante de Paris », Revue d'histoire et de philosophie religieuses, 1977, n° 3.

 

 

• Collège de France :
450e anniversaire de la fondation du Collège de France, 1530-1980, Paris : Collège de France, 1981.

Le Collège de France (1530-1930), livre jubilaire composé à l’occasion de son quatrième centenaire, Paris : Presses universitaires de France, 1932.

Charle Christophe, « Le Collège de France », in Nora Pierre (dir.), Les lieux de Mémoire, volume 2, Paris : Gallimard, 1997, pp. 1983-2008.

Charle Christophe et Telkes Eva, Les professeurs du Collège de France, dictionnaire biographique 1901-1939, Paris : INRP et éditions du CNRS, 1988.

Goudineau Christian, Guyard Laurent, « De Lutèce au Quartier latin, archéologie et histoire au Collège de France », Bulletin de la Société des amis de l’Ecole normale supérieure, n° 209, 1998.

Lechat Agnès, Les professeurs au Collège de France de 1800 à 1914, mémoire de maîtrise, université de Paris IV, 1984.

Lefranc Abel, Histoire du Collège de France depuis ses origines jusqu’à la fin du Premier Empire, Paris : Hachette, 1893.

Lefranc Olivier, « L’agrandissement des installations du Collège de France sous la Monarchie de Juillet », Livraisons d’histoire de l’architecture et des arts qui s’y rattachent, n° 13, 2006.

Monod Gabriel, « La chaire d’histoire du Collège de France », La Revue Bleue, 1905.

 

• Conservatoire national de musique (CNM) :
Bongrain Anne et Gérard Yves, Le conservatoire de Paris : des Menus-Plaisirs à la Cité de la musique (1795-1995), Paris : Buchet-Chastel, 1996.

Demerliac Bérengère,  Le conservatoire de musique de Paris de 1871 à 1905 : tradition et renouveau, thèse de l’École des chartes, 1994.

Hondret Emmanuel, « Le conservatoire de Paris et le renouveau du chant français », Romantisme. Revue du dix-neuvième siècle, n° 93, 1996.

Mollet Alain, Le conservatoire de musique et déclamation de Paris depuis ses origines jusqu'à 1830, thèse d’histoire, EPHE, 1997.

Sablonnière Marguerite,  Le conservatoire de musique de Paris pendant l'entre-deux-guerres, thèse de l’École des chartes, 1996.

Tenebaum Anne, Le conservatoire de musique de Paris, de sa création en 1795 jusqu'en 1830, thèse de l’École des chartes, 1985.

 

• Conservatoire national des Arts dramatiques :
Rosner Jacques, « Le conservatoire national supérieur d'art dramatique », Europe, n° 648, 1983.

Sueur Monique, Deux siècles au conservatoire national d’art dramatique, Paris : CNSAD, 1986.

 

• Conservatoire national des Arts et Métiers (CNAM):
Annales du conservatoire national des arts et métiers, 1861-1879, 1889-1898, 1899-1902, 1933-1934. Tables signalétiques, Paris : Centre d’histoire des techniques, 1998.

Bevort Antoine, Francequin Ginette et Poulin Martine, « "Omnes Docet Ubique" : Le CNAM, université de la deuxième chance ? », Administration et éducation, n° 16, 2007.

Les Cahiers d’Histoire du CNAM.

Fontanon Claudine et Grelon André (dir), Les professeurs du conservatoire national des arts et métiers. Dictionnaire biographique, 1794-1955, Paris : INRP/CNAM, 1994.

Le Moël Michel et Saint-Paul Raymond (dir.), Le conservatoire national des métiers au cœur de Paris, 1794-1994, Paris : Délégation à l’action artistique de la Ville de Paris/CNAM, 1994.

Mercier Alain, Un conservatoire pour les arts et métiers, Paris : Gallimard, 1994.

Pottier François, « Les ingénieurs du CNAM : quel devenir ? », Formation-Emploi, n° 55, 1996.

« Le rayonnement du CNAM (1819-1939) », Les cahiers d’histoire du CNAM, n° 56, 1996.

Fontanon Claudine et Girard Thinaut, « Les archives du Conservatoire national des arts et métiers : leur utilisation par les travaux du bicentenaire. L’invention d’un professionnel des archives dans un grand établissement scientifique. L’exemple du conservatoire national des arts et métiers », in « Les archives scientifiques », La Gazette des archives, n° 179, 1997.

 

• École Boulle :
Laurent Stéphane, L'École Boulle, Thionville : Gérard Klopp, 1998, 300 p.

 

 

• École centrale des arts et manufactures :
Belhoste Bruno, « Ingénieurs civils contre ingénieurs de l’État : la création de l’école centrale des arts et manufactures et le tournant de 1830 », in Nicolaïdis Efthymios et Chatzis Konstantinos (dir.), Science, technology and the XIXth century State. Sciences, technologies et constitution de l’État au XIXe siècle, Athènes : Institut de recherches néohelléniques-Fondation nationale de la recherche scientifique, 2000.

Bordes Jean-Louis, « D'un siècle à l'autre, les carrières embrassées par les Centraliens », Centraliens, n° 577, 2007.

Chevé Joëlle, « Centrale, la science bien appliquée », Historia, n° 658, 2001.

L'école centrale : origines et destinées de l'école centrale des arts et manufactures de Paris, Paris : Bédécom, 1981.

Gourisse Daniel et Pineau Monique, L’École centrale Paris : le grand tournant (1968-2003) ou comment se préparer au marché global de la connaissance, Paris : Association des centraliens, 2008.

Grelon André, « Du Bon usage du modèle étranger : la mise en place de l'École centrale des arts et manufactures », in Gouzévitch Irina, Grelon André et Karvar Anousheh (dir.), La Formation des ingénieurs en perspective. Modèles de référence et réseaux de médiation - XVIIIe-XXe siècles, Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2004.

Noailles Patrice, L'école centrale de Paris, Paris : Ellipses, 1984.

 

• École Estienne :
Bouju Marie-Cécile, L'école Estienne de 1889 à 1949 : la question de l'apprentissage dans les industries du livre, thèse de l’École des chartes, 1998.

 

• École d’agriculture de Grignon :
- Delfour Françoise, L'École d'agriculture de Grignon (1867-1918), thèse de l’École des chartes, 2000.

 

• École des Hautes études en sciences sociales (EHESS) :
Mazon Brigitte, Aux origines de l'École des hautes études en sciences sociales : le rôle du mécénat américain : 1920-1960, Paris : Le Cerf, 1988.

Revel Jacques et Wachtel Nathan (éd.), Une école pour les sciences sociales. De la Ve section à l’école des hautes études en sciences sociales, Paris : EHESS et Le Cerf, 1996.

 

• École des Mines:
Masson Francis, « Les Mines, de l’énergie à revendre », Historia, n° 658, 2001.

« Un peu d'histoire », Revue des ingénieurs des écoles nationales supérieures des mines, suppl. au n° 293, 1984.

 

• École nationale d’administration (ENA) :
Brénas Jean, "L'ENA, trente-sept ans après", Administration, n° 118, 1982.

« Le comité d’histoire de l’ENA », Revue française d’administration publique, n° 102, 2002.

Chagnollaud Dominique, « La création de l’école nationale d’administration », Espoir. Revue de l’Institut Charles de Gaulle, n° 55, 1986.

Garigou Alain, « Du gaullisme au pantouflage : le casse de l'État continue », Le Monde de l'éducation, n° 292, 2001.

Kesler Jean-François, L'ENA, la société, l'État, Paris : Berger-Levrault, 1985.

Kesler Jean-François, « La création de l’ENA » et « Ordonnance du 9 octobre 1945. Épreuves des concours d’entrée depuis la création de l’ENA », in « La formation et le recrutement des hauts-fonctionnaires dans le monde : convergences et spécificités », La Revue administrative, n° spécial, 1996.

Thuillier Guy, « Aux origines de l’ENA : l’Institut des Hautes Études administratives de l’Organisation des Fonctionnaires Résistants (1945) », La Revue administrative, n° 266, mars-avril 1992.

Thuillier Guy et Tulard Jacques, « La formation des hauts fonctionnaires aux XIXe et XXe siècles », La Revue administrative, n° 274, 1993.

Vallet Odon, L’École, Paris : A. Michel, 1991.

 

• École nationale de police :
« L'école nationale de police de Paris », Liaisons. Bulletin d'information de la préfecture de police de Paris, n° 264, 1983.

 

• École nationale des arts décoratifs :
Ballon Frédéric, « Teaching the Decorative Arts in the Nineteenth Century : the École gratuite de dessin, Paris », Studies in the decorative Arts, Spring-Summer 1996, pp. 77-106.

D’Enfert Renaud, Froissart-Pezone Rosella, Leben Ulrich, Martin Martin, « Histoire de l’École nationale supérieure des arts décoratifs (1766-1941) », Journal de l’Ensad, n° 24, novembre 2004.

D’Enfert Renaud, « L’École – royale, nationale, impériale – de dessin et de mathématiques au milieu du XIXe siècle : fréquentation, recrutement, débouchés », in Charmasson Thérèse (dir.), Formation au travail, enseignement technique et apprentissage, Actes du 127e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Nancy, 15-20 avril 2002, Paris : CTHS, 2005, pp. 53-63.

D’Enfert Renaud, « Enseignement du dessin et engagement de l’État. L’École – royale, nationale, impériale – de dessin et de mathématiques, 1800-1880 », in Carrier-Reynaud B. (dir.), L’enseignement professionnel et la formation technique, du début du XIXe au milieu du XXe siècle, Saint-Étienne : Presses universitaires de Saint-Étienne, 2006, pp. 11-19.

Martin Sylvie, L'école nationale de arts décoratifs de 1877 à 1941 : la réconciliation des arts appliqués et de l'architecture, thèse de l’école des chartes, 1999.

Leben Ulrich , « New light on the École royale gratuite de dessin : The Years 1766-1815 », Studies in the decorative Arts, automne 1993, pp. 99-118.

Leben Ulrich , « La fondation de l'École royale gratuite de dessin de Paris (1767-1815) », Francia. Forschungen zur westeuropäischen Geschichte, 1994, tome 21, n° 2, pp. 217-240.

Leben Ulrich , « Jean-Jacques Bachelier et l'École royale gratuite de dessin de Paris », in Mouradian H. et al., Jean-Jacques Bachelier (1724-1806). Peintre du Roi et de Madame de Pompadour, Paris : Somogy, 1999.

Leben Ulrich, L'Ecole royale gratuite de dessin de Paris (1767-1815), Saint-Rémy-en-l'Eau : Editions Monelle Hayot, 2004.

 

• École nationale des Chartes
Bercé Yves-Marie, Guyot-jeannin Olivier et Smith Marc (coord.), L’école nationale des chartes. Histoire de l’école depuis 1821, Thionville : Gérard Klopp, 1997.

La Godelinais Tiffen de, « L’école des chartes et le cinéma : une histoire plus ancienne qu’on ne le croit », La Gazette des archives, n° 173, 1996.

Leniaud Jean-Michel, « L’école des chartes et la formation des élites (XIXe siècle) », La Revue administrative, n° 276, 1993.

 

• École nationale des Douanes (Neuilly) :
Laot Albert, Histoire de l’école nationale des douanes de Neuilly, Neuilly sur Seine : Association pour l’histoire de l’administration des douanes françaises, 1996.

 

• École nationale des Ponts et Chaussées (ENPC) :
« 250 ans de l’école nationale des ponts et chaussées », PCM-Le Pont, n° 1, 1997.

Bruley Yves, « Les Ponts : l’achèvement des techniciens », Historia, n° 658, 2001.

Brunot André et Coquand Roger, Le corps des ponts et chaussée, Paris : CNRS, 1982.

Picon Antoine, L'invention de l'ingénieur moderne. L'école des ponts et chaussées 1747-1851, Paris : Presses de l'École nationale des Ponts et Chaussées, 1992.

Picon Antoine, « Entre science et art de l'ingénieur. L'enseignement de Navier à l'école des ponts et chaussées », in P. Radelet-de Grave et E. Benvenuto (éd.), Entre mécanique et architecture, Bâle-Boston-Berlin : Birkhäuser Verlag, 1995.

Picon Antoine, « De l'ingénieur-artiste au technologue : procédures de sélection et notation des élèves à l'école des ponts et chaussées, 1747-1851 », in Paedagogica Historica, n° 1, 1994.

 

• École nationale supérieure du Génie maritime :
Brard Roger, « Organisation et évolution de l’enseignement à l’école nationale supérieure du génie maritime (1945-1961) », Techniques avancées, n° 25 et 26, 1993.

 

• École nationale vétérinaire d’Alfort :
Jingeaux Éric, Archives de l’école nationale vétérinaire d’Alfort, Créteil : Archives départementales du Val de marne, 1992.

Théret M., « Bicentenaire de la chaire de zootechnie à l'école vétérinaire d'Alfort », Comptes rendus hebdomadaires des séances de l'Académie d'agriculture de France, t. 69, n° 2, 1983.

 

• École normale supérieure de Jeunes filles (ENSJF-Sèvres) :
Annuaire du centenaire de l’école normale supérieure de jeunes filles, Paris : ENSJF, 1985.

Numéro 201/1996 du Bulletin de la Société des amis de l'école normale supérieure consacré à l’histoire de l’ENSJF, dans la perspective du dixième anniversaire de sa fusion avec l’ENS-Ulm.

« Encadrement pédagogique de l’école normale supérieure de jeunes filles», Association amicale de secours des anciens élèves de l’école normale supérieure, supplément historique, 2000.

Ferrand Jacqueline, « Souvenirs de Madame Cotton », Bulletin de la Société des amis de l’école normale supérieure, n° spécial, mars 2005.

Hermetet Anne-Rachel, « L’école normale supérieure de jeunes filles : histoire et romans », in Jacquet-Francillon François (prés.), « La féminisation de l’enseignement, une histoire de femmes ? », Mélanges. Maison Saint-Exupéry, n° 2, 2000.

Layani Jacques, Règlement intérieur. Un acte d'indiscipline à l'École normale supérieure de jeunes filles de Fontenay-aux-Roses en 1961, Paris : L’Harmattan, 2008.

Mayeur Françoise, « L’école de Sèvres, de sa formation à sa fusion avec l’école normale supérieure », Association amicale de secours des anciens élèves de l’école normale supérieure, supplément historique, 2000.

Mayeur Françoise, « Sèvres : une institution originale pour l'éducation féminine (1881-1940) », Bulletin de la Société des amis de l’école normale supérieure, n° spécial, mars 2005.

Mayeur François, « Madame Jules Favre, première directrice de l'École de Sèvres, 1834-1896 », Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français, n° 3, 2003.

Serre Josiane, « De l'école normale de professeurs femmes (Sèvres) à l'ENS de jeunes filles : 1881-1985 », Bulletin de la Société des amis de l'école normale supérieure, n° 164, 1985.

Serre Josiane, « La Fusion des deux Écoles normales supérieures (Ulm et l'ENSJF) », Bulletin de la Société des amis de l’école normale supérieure, n° spécial, mars 2005.

Sévriennes d’hier et d’aujourd’hui, annuaire des anciennes élèves de l'ENSJF depuis 1955.

 

• École normale supérieure (ENS-Ulm) :
Numéro spécial sur l’histoire de l’ENS, Bulletin de la Société des amis de l'école normale supérieure, n° 200, 1996.

Baruch Pierre, « 1950-1960, l'âge d'or des laboratoires ? La physique à l'ENS », L’Archicube, n° 4, 2008.

Belhoste Bruno, « Le bicentenaire de l’école normale supérieure. Entre histoire et mémoire », Histoire de l’éducation, n° 69, 1996.

Chaline Olivier, « Les normaliens dans la Grande Guerre », Guerres mondiales et conflits contemporains, n° 183, 1996.

Le Centenaire de l’École normale, 1795-1895. Édition du bicentenaire, Paris : Presses de l’École normale supérieure, 1994.

« Encadrement pédagogique de l’école née en 1810 », Association amicale de secours des anciens élèves de l’école normale supérieure, supplément historique, 2000.

Duclert Vincent (dir.), Savoir et engagement. Écrits normaliens sur l'affaire Dreyfus, Paris : Rue d’Ulm, 2006.

Ferrand Jacqueline, « Les Ulmiennes d’avant la fusion », Bulletin de la Société des amis de l'école normale supérieure, n° 213, 1999.

Hottin Christian, « Quatre-vingt ans de la vie d’un monument aux morts : le monument aux morts de l’école normale supérieure », Labyrinthe. La revue des étudiants chercheurs, n° 5, 2000.

Hulin Nicole, « La rivalité école normale supérieure-Polytechnique. Un antécédant : l’action de Pasteur sous le Second Empire », Histoire de l’éducation, n° 30, 1986.

Hummel Pascale, Inventaire des textes réglementaires concernant l’école normale supérieure (1794-1992), Paris : Bibliothèque de l’école normale supérieure, 1993.

Hummel Pascale, Lejeune Anne, Peyceré David, Pour une histoire de l’école normale : sources d’archives, Paris : Presses de l’école normale supérieure-Archives nationales, 1995.

Israël Stéphane, Les études et la guerre. Les normaliens dans la tourmente (1939-1945), Paris : Editions ENS rue d’Ulm, 2005.

Julia Dominique, « La Création de l'École : comment et pourquoi juxtaposer sciences et lettres », Bulletin de la Société des amis de l’école normale, n° 232, 2005.

Lahoreau Gaëlle et Blandin Patrick, « L'Environnement à l'ENS. Maxime Lamotte (1939 s) ou la modernité d'un grand naturaliste », L’Archicube, n° 4 et 5, 2008.

Lecuyot Guy, « L’Egypte et l’égyptologie à l’école, quelques normaliens en Egypte », Bulletin de la Société des amis de l'école normale supérieure, n° 209, 1998.

Levillain Philippe, « Un Exemplum : camarades en République normale et supérieure », in Chaline Jean-Pierre (dir.), Elites et sociabilité en France, Paris : Perrin, 2003.

Mellerio Annick, en collaboration avec Pascale Hummel et Christine Ducourtieux, « Pour une histoire de l’école normale supérieure. Éléments de bibliographie (1774-1996) », Bulletin de la Société des amis de l'école normale supérieure, n° 202, 1996.

Mension-Rigaud Eric, « Normale Sup, temple des Lumières », Historia, n° 658, 2001.

Nordmann Jean-Thomas, « Éléments d'une histoire normalienne du XXe siècle », L’Archicube, n° 1, 2006.

« Les normaliens et les guerres mondiales », Bulletin de la Société des amis de l’école normale supérieure, n° 195, 1994

Rubenstein Diane, What’s left ? The Ecole Normale Superieure and the Right, Madison : University of Wisconsin Press, 1990.

Serre Josiane, « La Fusion des deux Écoles normales supérieures (Ulm et l'ENSJF) », Bulletin de la Société des amis de l’école normale supérieure, n° spécial, mars 2005.

Sirinelli Jean-François (dir.), L’école normale supérieure. Le livre du bicentenaire, Paris : PUF, 1994.

Sirinelli Jean-François, Génération intellectuelle. Khâgneux et normaliens dans l'entre-deux-guerres, Paris : PUF, 1994.

Smith R.J., The École Normale Supérieure and the Third Republic, Albany : SUNY, 1982.

« Tableau chronologique des promotions », Association amicale de secours des anciens élèves de l’école normale supérieure, supplément historique, 2000.

Zwerling Craig S., The emergence of the Ecole normale supérieure as a center of scientific education in XIXth century France, Londres et New York : Garland, 1990.

 

• École normale supérieure de Fontenay-Saint Cloud (ENS-Saint-Cloud) :
Centenaire de l'école normale de Saint-Cloud : 1882-1982, Saint-cloud : Société amicale des anciens élèves de l'ENS de Saint-Cloud, 1985.

Hirtz Colette, « Ecole normale supérieure de Fontenay : des protestants aux sources de la laïcité française », Bulletin de la société de l’histoire du protestantisme français, t. 135, 1989.

Jamet Michel, Une grande école vue par ses anciens élèves : l'ENS de Saint-Cloud (1882-1979), Saint-Cloud : ENS, 1982.

Luc Jean-Noël, Barbé Alain, Des normaliens, histoire de l’école normale supérieure de Saint-Cloud, Paris : Presses de la FNSP, 1982.

Porte Michèle, « De l’école normale des conventionnels à l’ENS de Fontenay ou les avatars d’une question : qu’est-ce que l’art d’enseigner ? », Les Cahiers de Fontenay, n° 49-50, 1988.

 

 

• École normale supérieur d’éducation physique (ENSEP) :
Lebrun Bernard et Léziart Yvon, « La Formation des professeures d'éducation physique à l'ENSEP, 1943-1950 : analyses à partir de la revue Les Notes techniques de l'ENSEP », in Saint-Martin Jean et Terret Thierry (dir.), Sport et genre. Vol. 3. Apprentissage du genre et institutions éducatives, Paris : L’Harmattan, 2005.

 

 

• Ecole normale supérieure de Cachan (ex-ENSET)
Dupras-Haerbelin « L'ENS-Cachan, la force des sciences pratiques », Société des amis de l'École normale supérieure, n° 225-226, 2002.

 

• École Polytechnique :
Barbance Maryse, De l'École polytechnique féminine à l'EPF école d'ingénieures. 1925-2005, 80 ans d'histoire, Paris :Eyrolles, 2005.

Barbier Paul, « Louis-Philippe Girod de Vienney (1779-1852), baron de Trémont, bienfaiteur des X-côte-d'oriens », Le Jaune et le Rouge, n° 527, 1997.

Baruch Marc-Olivier et Guigueno Vincent (dir.), Le choix des X. L’école polytechnique et les polytechniciens, 1939-1945, Paris : Fayard, 2000.

Bayle Nadia et Billoux Claudine, « Le nouveau classement thématique des archives de l'école polytechnique », Revue d'histoire des sciences, n° 1, 1985.

Belhoste Bruno, Dahan-Dalmédico Amy, Pestre Dominique, Picon Antoine (éd.), La France des X. Deux siècles d'histoire, Paris : Economica, 1995, 398 p.

Belhoste Bruno, Dahan-Dalmedico Amy, Picon Antoine (éd.), La formation polytechnicienne 1794-1994, Paris : Dunod, 1994, 469 p.

Belhoste Bruno, « A propos des missions de l’Ecole polytechnique : une réflexion historique », Bulletin de la société des amis de la Bibliothèque de l’Ecole polytechnique, n° 26, 2000.

Belhoste Bruno, « The École polytechnique and mathematics in nineteenth-century France », in Bottazzini Umberto et Dahan-Dalmedico Amy (dir.), Changing images in mathematics. From the French Revolution to the new millennium, Londres, New-York : Routledge, 2001.

Belhoste Bruno, La Formation d'une technocratie. L'École polytechnique et ses élèves de la Révolution au Second Empire, Paris : Belin, 2003.

Belhoste Bruno, « Anatomie d'un concours. L'organisation de l'examen d'admission à l'École polytechnique de la Révolution à nos jours », Histoire de l’éducation, n° 94, 2002.

Billoux Claudine et de Fuentes Madeleine, « X, ou le génie sur tous les fronts », Historia, n° 658, 2001.

Bouttes Jacques, Callot Jean-Pierre, Camus Michel et Esambert Bernard, Histoire et prospective de l’école polytechnique, Paris-Limoges : Charles Lavauzelle, 1993.

Callot Jean-Pierre, Histoire de l'école polytechnique, Paris-Limoges : Charles Lavauzelle, 1982.

Demarcq Michel, « Polytechnique à Lyon (1940-1943) », Rive gauche. Société d’histoire de Lyon, rive gauche, n° 153, 2000.

Dupont Jean-Yves, « Le cours de machine à l’Ecole polytechnique, de sa création jusqu’en 1850 », Bulletin de la société des amis de la Bibliothèque de l’Ecole polytechnique, n° 25, 2000.

Gemelli Giuliana, Le Elites della competenza. Scienziati sociali, istituzioni e cultura della democrazia industriale in Francia (1880-1945), Bologne : Il Mulino, 1997.

Hulin Nicole, « La rivalité école normale supérieure-Polytechnique. Un antécédant : l’action de Pasteur sous le Second Empire », Histoire de l’éducation, n° 30, 1986.

Karvar Anousheh, La formation des élites scientifiques et techniques étrangères à l'école polytechnique française aux 19e et 20e siècles, thèse, 1998.

Lesourne Jacques (dir.), Les polytechniciens dans le siècle. 1794-1994 : bicentenaire de l’école polytechnique, Paris : Dunod, 1994.

Lévy Bernard, « La condition des élèves juifs de l’école polytechnique sous l’occupation », Archives juives, n° 32, 1999.

Shinn Terry, Savoir scientifique et Pouvoir social. L’école polytechnique 1794-1914, Paris : Presses de la FNSP, 1980.

Stevanovic Biljana et Mosconi Nicole, « L'École polytechnique féminine : une mixité paradoxale », Revue française de Pédagogie, n° 150, 2005.

Tron Hélène,  L'enseignement de la chimie à l'école polytechnique (1774-1880), thèse de l’école des chartes, 1990.

 

• Ecole polytechnique féminine (Sceaux) :
Stevanovic Biljana et Mosconi Nicole, « L'École polytechnique féminine : une mixité paradoxale », Revue française de pédagogie, n° 250, 2005.

 

 

• École pratique des hautes études (EPHE) /EHESS :
Documents sur l'Ecole pratique des hautes études (sections réunies), Bibliothèque de l'Ecole pratique des hautes études, n° 100, 1893.

« La création de la Ve section des sciences économiques de l’école pratique des hautes études (1869) », in Histoire économique et financière de la France. Études et documents, tome 1, Paris : ministère des Finances, de l’Économie et du Budget, 1989.

Mazon Brigitte, Aux origines de l’école des hautes études en sciences sociales. Le rôle du mécennat américain : 1920-1960, Paris : Le Cerf, 1988.

 

• École spéciale d’architecture :
Seitz Frédéric, Une entreprise d'idée. L'École spéciale d'architecture, 1865-1930, Paris : Picard, 1995.

 

• École spéciale des Travaux-Publics :
Vacher Hélène, « L'École spéciale des travaux publics et le projet de l'ingénieur-architecte au début du XXe siècle, 1901-1939 », in Charmasson Thérèse (dir.), Formation au travail, enseignement technique et apprentissage, Paris : CTHS, 2005.

 

• Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr :
Boniface Xavier, « L'Enseignement de l'histoire militaire à Saint-Cyr depuis 1871 », Revue historique des armées, n° 3, 2002.

Chevé Joëlle, « Saint-Cyr : l’école de l’honneur militaire », Historia, n° 658, 2001.

Delbos Jean-François, La Formation des officiers de l'armée de terre de 1802 à nos jours, Paris : L’Harmattan, 2001.

Dirou Armel et Thiéblemont André, « Lieux et objets de mémoire à Saint-Cyr », in Thiéblemont André (dir.), Cultures et logiques militaires, Paris : PUF, 1999.

Fassy Gérard et Thiriet Jean-Michel, « L'Enseignement de l'histoire à l'ESM de Saint-Cyr depuis 1982 : bilan et perspectives », Revue historique des armées, n° 3, 2002.

Malmassari Paul, « 1870-1914 : Saint-Cyr, une nouvelle "voie royale" pour les officiers ? », Cahiers d'études et de recherches du musée de l'Armée, n° 4, 2002.

Milhiet Jean-Joseph, « Saint-Cyr : trois siècles d’histoire », Généalogie valdoisienne, n° 42, 1999.

Montagnon Pierre, Saint-Cyr. Deux siècles au service de la France, Paris : Pygmalion, 2002.

Numéro spécial du Carnet de la Sabretache, n° 154, 2002.

« Saint-Cyr, la société militaire, la société française», numéro spécial des Cahiers d’études et de recherches du Musée de l’Armée, n° 4, 2002.

 

• École supérieure de commerce de Paris (SupdeCo-ESCP) :
Boulilloud Jean-Philippe et Kochesperger Grégory, « Création et circulation d’un modèle de formation : l’ESCP », in Enseignement et recherches en gestion : évolutions et perspectives, Toulouse : PU des sciences sociales, 1996.

L’école commerciale de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris : 125 ans d’enseignement commercial, Paris : Chambre de commerce et d’industrie, 1988.

Renouard Alfred, Histoire de l’école supérieure de commerce de Paris, Paris : Raymond Castells, 1999.

Villette Michel, « Ecole de l’élite et savoirs ordinaires : l’Ecole supérieure de commerce de Paris en 1990-1992 », Information sur les sciences sociales, vol. 37, n° 1, mars 1998, p. 137-140.

 

• École supérieure de physique et de chimie industrielles de la Ville de Paris :
Bicquard Pierre, Du radium aux micro-processeurs. Histoires de l'école supérieure de physique-chimie, 1882-1982, Paris : IDSET, 1982.

Cinquante années de science appliquée à l'industrie, 1882-1932, Paris, Ecole municipale de physique et de chimie industrielles, s.d. (vers 1933).

Shinn Terry, « Des sciences industrielles aux sciences fondamentales. La mutation de l'Ecole supérieure de physique et de chimie (1882-1970) », Revue française de sociologie, 1981, 22, numéro 2, p. 167 - 182

 

• École supérieure des beaux-arts de Paris :
The Beaux-Arts and nineteenth-century french architecture, Londres : Thames and Hudson, 1982.

Bonnet Alain, « La réforme de l’école des Beaux-Arts de 1863. Peinture et sculpture », Romantisme. Revue du dix-neuvième siècle, n° 93, 1996.

Bonnet Alain, L’enseignement des arts au XIXe siècle. La réforme de l’École des beaux-arts de 1863 et la fin du modèle académique, Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2006, 372 p.

Chabanne Laure, Union des arts et enseignement artistique : l'école des beaux-arts de 1857 à 1914, thèse de l’école des chartes, 1999.

Chappey Frédéric, « Les professeurs de l’école des Beaux-Arts (1794-1873) », Romantisme. Revue du dix-neuvième siècle, n° 93, 1996.

Segré Monique, L’art comme institution : l’école des Beaux-Arts, XIXe-XXe siècles, Cachan : Éd. de l’ENS-Cachan, 1993.

Labat-Poussin Brigitte et Obert Caroline, Archives nationales. Archives de l’école nationale supérieure des beaux-arts. Inventaire, Paris : Centre historique des archives nationales, 1998.

 

• ESSEC :
Languille Valérie, « L’ESSEC, de l’école catholique des fils à papa à la grande école de gestion », in « Former les gestionnaires », Entreprises et histoire, n° 14-15, 1997.

 

• Hautes Etudes commerciales (HEC) :
Meuleau Marc, H.E.C. 100 : 1881-1981 : histoire d'une grande école, Jouy en Josas : HEC, 1981.

Nouschi Marc, Histoire et pouvoir d’une grande école : HEC, Paris : R. Laffont, 1988.

Thoral Olivier, Pourquoi un corps professoral permanent a-t-il été créé à HEC à la fin des années 60 ?, Mémoire, Majeure Contrôle de gestion et conseil en organisation, HEC, 1994, 85 p.

 

• HECJF:
Delorme-Hoechstetter Marielle, « Aux origines d’HEC jeunes filles, Louli Sanua », Travail, genre et sociétés, n° 4, 2000.

 

• IEP de Paris (précédemment École libre des sciences politiques) :
Le 25e anniversaire de la fondation de l’école libre des sciences politiques, Paris, 1896.

« Le 50e anniversaire de la fondation de l’école libre des sciences politiques », Revue des sciences politiques, 1921.

Centenaire de l’Institut d’études politiques de Paris : 1872-1972, Paris : IEP, 1972.

Chapsal Jacques. « L’Institut d’études politiques de Paris », Annales de L’université de Paris, n° 1, 1950.

Chapsal Jacques, « L’Institut d’études politiques », Regards sur la France, août 1965.

Charle Christophe, « Savoir durer : la nationalisation de l’école libre des sciences politiques, 1936-1945 », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 86-87, 1991.

Coulonjou Hélène, « Sciences po, l’école des chefs », L’Histoire, n° 116, nov. 1988.

Dammame Dominique, « Genèse sociale d’une institution scolaire, l’école libre des sciences politiques », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 70, 1987.

Descoings Richard, Sciences Po : de La Courneuve à Shanghai, Paris : Presses de Sciences Po, 2007.

« Enseignement et recherche dans les instituts d’études politiques », Revue française de science politique, janv-mars 1957.

Favre Pierre, « Les professeurs de l'école libre des sciences politiques et la contribution d'une science politique en France », in Charle Christophe et Ferré Régine (dir.), Le personnel de l'enseignement supérieur en France aux XIXe et XXe siècles, Paris : CNRS-IHMC, 1985.

L’Institut d’études politiques de Paris : rapport d’évaluation du Comité national d’évaluation des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel, 2005.

Leroty Marie-Estelle, L'enseignement de l'histoire à l'école libre des sciences politiques et à l'institut d'études politiques de l'université de Paris de 1943 à 1968, mémoire de DEA sous la dir. de Jean-François Sirinelli, 2000.

« Sciences-Po : sur la formation des élites en France », Le Débat, n° 64, mars-avril 1991.

Smith Robert J., « The social origins of students of Ecole libre and Institut d’études politiques, 1885-1970 », History of Education, n° 3, 1988.

Vanneuville Rachel, « La Mise en forme savante des sciences politiques. Les usages de la référence allemande dans l'institutionnalisation de l'École libre des sciences politiques à la fin du XIXe siècle », Politix, n° 59, 2002.

Vanneuville Rachel, « Le Protestantisme à l'École libre des sciences politiques et la formation des élites dirigeantes à la fin du XIXe siècle », Bulletin de la société d’histoire du protestantisme français, n° 3, 2003.

Vincent Gérard, Sciences-Po, histoire d’une réussite, paris : O. Orban, 1987.

 

Institut international d’administration publique :
Grand Béatrice, Le 2 avenue de l’Observatoire, de l’école Cambodgienne à l’Institut international d’administration publique, Paris : La Documentation française, 1996.

 

• Institut national agronomique :
Cépède Michel, « L’institut national agronomique de 1926 à 1980 », Annales d’histoire des enseignements agricoles, n° 3, décembre 1988.

Charmasson Thérèse, « De l'Institut national agronomique de Versailles à l'Institut national agronomique de Paris (1848-1876) : la difficile mise en place d'un enseignement supérieur agronomique », in Amouretti Marie-Claire et Sigaut François (dir.), Traditions agronomiques européennes. Élaboration et transmission depuis l'Antiquité (Actes du colloque organisé par la section d'histoire des sciences du Comité des travaux historiques et scientifiques, 120e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Aix-en-Provence, 23-24 octobre 1995), Paris : Éditions du C.T.H.S., 1998, pp. 85-103.

Charmasson Thérèse, « L'Enseignement supérieur agronomique en France au XIXe siècle. Le corps professoral à la veille de l'exposition universelle internationale de 1889 », in Grelon André, Gouzévitch Irina, Cardos Matos Ana et Diogo Maria Paula (dir.), Actes du colloque « Les Enjeux identitaires des ingénieurs, entre la formation et l'action », Evora (Portugal), 8-11 octobre 2003, Lisbonne, 2007.

 

• Langues’O :
Bazin Louis, « L’école des langues orientales et l’Académie des inscriptions et belles-lettres », Académie des inscriptions et belles-lettres. Comptes rendus, fasc. 4, 1996.

Bergère Marie-Claire et Angel Pino (éd.), Un siècle d’enseignement du chinois à l’école des langues orientales, Paris, L’Asiathèque, 1996.

Carrière Auguste, Notice historique sur l’Ecole spéciale des langues orientales vivantes, Paris, Ernest Leroux, 1883, 55 p. (extrait des Mélanges orientaux : textes et traductions publiés par les professeurs de l'Ecole spéciale des langues orientales vivantes à l'occasion du VIe congrès international des orientalistes réuni à Leyde (septembre 1883), Paris : E. Leroux, 1883).

Cent-cinquantenaire de l'École des langues orientales, histoire, organisation et enseignements de l'Ecole nationale des langues orientales vivantes, Paris : Imprimerie nationale de France, 1948, 469 p.

Documents relatifs à la constitution et à l’histoire de l’Ecole spéciale des LOV, Imprimerie nationale, 1872, 56 p.

Hitzel Frédéric, « Les jeunes de langue de Péra-Les-Constantinople (école de langues orientales 1669-1831) », Dix-huitième siècle, n° 28, 1996.

Labrousse P., Deux siècles d’histoire de l’école des langues orientales, Langues’O, 1795-1995, Paris : Hervas, 1995.

Troupeau Gérard, « Réflexions sur l’histoire des chaires d’arabe de l’Ecole des Langues orientales », dans Langues’O. Bulletin de l’Association des anciens élèves, nov. 1994, pp. 7-16.

 

• École d’artillerie de Fontainebleau :
Planck René-Charles, « L’école d’artillerie de Fontainebleau 1871-1940 », Notre département : la Seine et Marne, n° 43, 1995.

 

• École militaire :
Jantzen Michel, Trabuc Claude et Derode Hubert, « L’école militaire », in « Architectures équestre », Monuments historiques, n° 167, 1990

 

• École supérieure de commerce de Paris :
L’école commerciale de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris : 125 ans d’enseignement commercial, Paris : Chambre de commerce et d’industrie, 1988.

 

Muséum d’histoire naturelle :
Blanckaert Claude et alii, Le Muséum au premier siècle de son histoire, Paris : MNHN, 1997.

Bonneuil Christophe, « Le Muséum national d’histoire naturelle et l’expansion coloniale de la Troisième République (1870-1914) », Revue française d’histoire d’Outre-Mer, n° 322-323, 1999.

Jaussaud Philippe et Brygoo Edouard-Raoul, Du Jardin au Muséum en 516 biographies, Paris : MNHN, 2004.

 

Pays de la Loire

Laroche Véronique, Les grandes écoles dans les Pays de la Loire : étude socio-géographique, thèse de géographie, Nantes, 1995.

Suteau Marc, Une ville et ses écoles. Nantes, 1830-1940, Rennes : PUR, 1999.

 

• Université catholique d’Angers :
Cailleau René, « Trente-cinq ans de pédagogie à l’université catholique de l’Ouest. 1946-1981 », Impacts, n° 2-4, 1997.

Dauge François, « 1941-1942 : un hiver de guerre à l’université catholique de l’Ouest » Impacts, n° 1, 1992.

Neveu Bruno, Les facultés de théologie catholique de l’Université de France, 1808-1880, Paris : Klincksieck, 1998.

 

• Université d’Angers :
Rémy J.-L., « Angers, ville universitaire », La promotion violette, n° 82, 1983.

Renier Jean-Claude, La création de l’université d’Angers : le CADUA, Comité d’action pour le développement universitaire d’Angers. Vingt ans d’histoire du développement universitaire d’Angers, 1957-1977, Angers : Paquereau Technographis, 1998.

 

• Ecole nationale des Arts et Métiers d’Angers :
École d'arts et métiers d'Angers (1812-1890). Répertoire numérique détaillé du fonds des archives de l'École. 1 : ETP, Angers : Archives départementales du Maine et Loire, 2001.       

 

• École supérieure des sciences commerciales d’Angers :
Letrollière Jacques de, « 1909-1984 : propos sur l'origine de l'école supérieure des sciences commerciales d'Angers », Mémoires de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts d'Angers, 1984.

 

• École des beaux-arts d’Angers :
Martin Jacques-Henry, « Une école d’art en province : l’école régionale des beaux-arts et arts appliqués d’Angers », Mémoires de l’Académie des sciences, belles-lettres et arts d’Angers, t. 11, 1992.

 

• ENSM de Nantes
Champeau-Fonteneau Virginie, De l'IPO à l'ENSM (1919-1969) ; les oscillations d'une école d'ingénieurs en quête de son identité entre industrie et recherche sur les matériaux dans la région nantaise, thèse de doctorat, Université de Nantes, 2001.

Champeau-Fonteneau Virginie, « Construction d’un nouveau territoire, l’Institut Polytechnique de l’Ouest », in Territoires, Nantes : Maison des sciences de l’homme, 1999, pp. 81-85.

Champeau-Fonteneau Virginie, « L’Institut Polytechnique de l’Ouest et l’Ecole Supérieure du Bois : des ingénieurs pour les industries de l’entre-deux guerres », Quaderns d’Historya de l’Enginyera, 2002-2003, Volume V, pp. 201-210.

Champeau-Fonteneau Virginie, « Les étudiants étrangers à l’Institut Polytechnique de l’Ouest pendant l’entre-deux guerres : une présence discrète », Journées d’études internationales des 12 et 13 décembre 2002, « Les étudiants étrangers à Paris et en Province, l’émergence de nouveaux pôles d’attraction au début du XXe siècle – les formations techniques supérieures des Facultés des sciences de Province », à paraître en 2007.

Champeau-Fonteneau Virginie, « Paul Le Rolland, directeur de l’enseignement technique du Ministère de l’Education Nationale (1944-1948) : le regard d’un universitaire sur la formation des ingénieurs », Actes du colloque international d’Evora, les enjeux identitaires des ingénieurs : entre la formation et l’action, à paraître en 2007.

Champeau-Fonteneau Virginie et Emptoz Gérard, « Research on materials in France : the case of the Institut Polytechnique de l’Ouest in Nantes (1919-1939) », in Braun H.-J., Herlea A., Materials : research, development and applications, Volume XV, 2002, pp. 97-106.

« L’Institut polytechnique de l’Ouest (devenu ENSM) », Les Annales de Nantes et du Pays nantais, n° 226, 1987.

 

• L’Ecole supérieure du Bois :
Champeau-Fonteneau Virginie, « L’Institut Polytechnique de l’Ouest et l’Ecole Supérieure du Bois : des ingénieurs pour les industries de l’entre-deux guerres », Quaderns d’Historya de l’Enginyera, 2002-2003, Volume V, pp. 201-210.

Champeau-Fonteneau Virginie et Déré Anne-Claire, De Paris à Nantes, Les péripéties de l’Ecole Supérieure du Bois, 1934-1993, rapport de recherches, 2000.

Fonteneau Virginie, Hervouët Philippe, 1919-2009, l'école centrale de Nantes, SNER, 2009.

 

• Université de Nantes :
Costa Dominique, Présentation de documents relatifs à l'histoire de l'Université de Nantes, Nantes : Nantes Musée Départemental Th. Dobrée, 1961.

De Yrigoyen Hubert, L'université de Nantes de 1969 à nos jours, mémoire de maîtrise d'histoire contemporaine sous la direction de Yves-Henri Nouailhat, UFR d'histoire et de sociologie, Université de Nantes, 1998.

Emptoz Gérard (dir.), Histoire de l'université de Nantes, 1460-1993, Rennes : PUR, 2002.

Déré Anne-Claire et Emptoz Gérard, « De l’enseignement municipal à la formation universitaire : le cas de Nantes », in Birck Françoise et Grelon André (dir.), Des ingénieurs pour la Lorraine, XIX-XXe siècles, Metz : Editions Serpenoise, 1998, pp. 365-38.

Houzé-Robert Emmanuelle, Les enseignants-chercheurs de la Faculté des Sciences et Techniques de l'Université de Nantes : récits de vie professionnelle et dynamique de la science, doctorat de sociologie, Université de Nantes, 2005.

Le Polles Charles-Yves, Demi-millénaire de l'Université de Nantes. Images du passé- perspectives d'avenir, Nantes : Libr. Bellanger, 1962.

Nouailhat Yves-Henri, « De l’institut des lettres à la faculté des lettres de Nantes (1920-1964) », Cahiers de l’académie de Bretagne et des pays de la Loire, 1994.

 

• Ecole de médecine et faculté de médecine de Nantes :
Barrière Henri, « Le renouveau de la faculté de médecine de Nantes », in Pecker Jean, Avril Jean-Loup et Faivre Jean, La santé en Bretagne des origines à nos jours, Paris : Hervas, 1992.

Kernéïs Jean-Pierre, « L’essor de l’école de médecine de Nantes au XIXe siècle », in Pecker Jean, Avril Jean-Loup et Faivre Jean, La santé en Bretagne des origines à nos jours, Paris : Hervas, 1992

 

• Ecole de cavalerie de Saumur :
Beauregard, « Saumur, de l’école royale de cavalerie à l’école nationale d’équitation », in « Architectures équestre », Monuments historiques, n° 167, 1990.

Conraux Aurélien,  L'École de cavalerie de Saumur (1814-1914). La création de l'équitation militaire, thèse de l’École des chartes, 2001.

 

• Université du Mans :
Constant Jean-Marie, L’histoire de l’Université du Maine, Rennes, PUR, 2007.

 

 

Picardie

• Université technologique de Compiègne :
Lequin Yves et Lamard Pierre, La technologie entre à l’université : Compiègne, Sévenans, Belfort-Montbéliard, Belfort : UTBM, 2006.

Martein Michel, Les modalités de la réussite universitaire des étudiants en ingénierie de l’Université de technologie de Compiègne, thèse de troisième cycle en science de l’éducation, université Paris V, 1982.

 

• Université de Picardie :
Centre Universitaire de Picardie, Rentrée solennelle du 10 décembre 1966, Amiens, 45 p.

Chauchoy Ph., « Amiens 1969, 6 342 étudiants », Revue Économie 80, n° 7, janvier-février 1969.

Couapel Daniel, Histoire des présidents de l'université de Picardie Jules Verne, 1969-2005, Séance privée du lundi 12 décembre 2005 de l'académie des Sciences, Lettres et Arts d'Amiens, 55 p., annexes.

Coutant Stéphane, « L'université de Picardie, ou la naissance chaotique d'une université non requise (1958-1971) », Archives départementales de la Somme, Conférences historiques aux archives de la Somme, un siècle en une page, Amiens, 2004,  pp. 251-276.

Coutant Stéphane, Naissance et constitution de l'Université de Picardie (1960-1971), mémoire de DEA en sciences de l'éducation, (dir. B. Poucet), université de Picardie Jules Verne, 2003, 196 p. et 15 annexes.

Coutant Stéphane, L’Université de Picardie, 1960-1971 : l'affirmation d'une identité régionale, Amiens, Ancrage, 2009.

Estela Cécile, La vision de la société sur la rentrée universitaire (analyse des articles du Courrier Picard sur la rentrée universitaire), mémoire de licence en Sciences de l'Éducation sous la direction de B. Poucet, Faculté de Philosophie, Sciences Humaines et Sociales, Université de Picardie Jules Verne, 2002.

Iguidar (Hassan), La politique culturelle de l'Université de Picardie dans son rapport avec la ville d'Amiens, mémoire de maîtrise de Sociologie, Faculté de Philosophie et Sciences humaines et sociales, Amiens, 1991.

Milice Caroline, Le paysage électoral étudiant à l'université  de Picardie Jules Verne (1989-1999), mémoire de maîtrise en Sciences de l'éducation, Faculté de Philosophie et Sciences humaines et sociales, Université de Picardie Jules Verne, Amiens, 2000.

Oudart Paul, L'origine des étudiants de l'université de Picardie, essai géographique, Université de Picardie, avril - octobre 1973.

Poquet Francis, Un aspect de la vie des étudiants de l'université de Picardie : l'organisation syndicale étudiante : l'UNEF, mémoire de D.E.A. Histoire, Amiens, 1985.

Pour créer un paysage : réflexions sur l'aménagement du paysage du Campus Universitaire d'Amiens, Université de Picardie, Amiens, 1976.

Université de Picardie, CURSA [Centre universitaire de recherche sociologique], B.U.I.O. [Bureau universitaire d'information et d'orientation], ERSU [Équipe de recherche sur le système universitaire], Qui sont les étudiants amiénois ? Etude des caractéristiques socio-démographiques d'une cohorte d'étudiants inscrits pour la 1ère fois en 1973-1974 à l'Université de Picardie, Université de Picardie, Amiens, 1978, 75 p.

Vanbremeersch Marie-Caroline, Les auditeurs libres à l'université de Picardie : l'exemple de l'institut universitaire du troisième âge, Université de Picardie, 1979.

 

• Université de Picardie, Université de Picardie Jules Verne, Amiens (Faculté de médecine et de Pharmacie) :
Grange Emmanuelle, Histoire de la Faculté de Pharmacie d'Amiens, thèse pour le diplôme d'État de Docteur en pharmacie, Université de Picardie Jules Verne, 1996.

Leroy Fabien, L'histoire de l'hôpital d'Amiens de 1929 à 1966 et de l'école de médecine d'Amiens de 1804 à 1966, thèse de médecine, Université d'Amiens, 1986, 83 p.

Nemitz Eglantine, Lion-Daolio Sylvie,  Histoire de l'école de santé d'Amiens : de l'école pratique aux facultés de médecine et de pharmacie : 1804-2004, thèse d'exercice Médecine, Amiens, 2004.

Pancier F., L'enseignement de la pharmacie en province et plus particulièrement à Amiens au début du XIXème siècle.

 

• Université de Picardie, Université de Picardie Jules Verne, Amiens (Faculté de Philosophie, Sciences humaines et sociales) :
Vers de nouvelles structures, Faculté de Lettres, Sciences Humaines et Sociales, Université de Picardie, 1968.

 

• Université de Picardie, Université de Picardie Jules Verne, Amiens (Faculté de Droit) :
Chrétien Maxime, « De l'école à la Faculté..., ou l'histoire d'un établissement picard d'enseignement supérieur », Publications de la Faculté de Droit et de Sciences Politiques et Économiques d'Amiens, n° 1, 1971-1972.

 

 

 

• Université de Picardie, Université de Picardie Jules Verne, Saint-Quentin :
Costa Richard, Costa Simone, Tetier Jean-Marc, Le devenir universitaire de Saint-Quentin, Chambre de commerce et d'industrie de l'Aisne, Debrez imprimeur, janvier 1973, 56 p.

 

Poitou-Charentes

• Université de Poitiers :
Audouin Louis, Contribution à l’histoire de l’Université de Poitiers et à celle de son difficile établissement au XIXe siècle, Poitiers, Y’Bis, 1997.

Augustin Jean-Marie, « Les professeurs de la faculté de droit de Poitiers et la vie locale au XIXe siècle », in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Boissonade Pierre, La Faculté des lettres de l'Université de Poitiers (1896-1922), Poitiers : impr. Marc Texier, 1922.

Boissonade Pierre, Notice sur l’université de Poitiers, 1918.

« Le Centenaire de l’école de droit de Poitiers. Discours prononcé par M. Bayet », Revue internationale de l’enseignement, 1906.

Michon L., Histoire de la faculté de droit de Poitiers (1806-1899), Poitiers, 1900.

Siepierski Joel Arthur, The Politics of education : the university of Poitiers, 1590-1820, Phd, State university of New York at Buffalo, 2002.

Touezil-Divina Mathieu, « De l'inexistence d'une "École de Poitiers" », in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Université de Poitiers, 550e anniversaire, Poitiers : Université, 1983.

 

• Faculté de théologie de Poitiers :
Neveu Bruno, « La faculté de théologie de Poitiers et la Compagnie de Jésus, 1872-1880 », Archivum historicum Societatis Iesu, fasc. 123, 1993.

Neveu Bruno, Les facultés de théologie catholique de l’Université de France, 1808-1880, Paris : Klincksieck, 1998.

 

• École nationale supérieure de mécanique et d’aéronautique :
Ecole nationale supérieure de mécanique et d’aéronautique, Poitiers : ENSMA, 1988.

 

• École militaire de Saint-Maixent :
Fouchier Jacques, Saint-Maixent-l’école : histoire du château et de l’école militaire, 1224-1989, Saint-Jean-d’Angély : Bordessoules, 1989.

 

 

• École d’anatomie et de chirurgie navale de Rochefort :
Niraussat Pierre-Marie, « L’école de médecine navale de Rochefort : une pépinière de grands naturalistes au XIXe siècle », in Rochefort et la mer, tome 8 : La médecine navale aux XVIIIe et XIXe siècles, Jonzac : université francophone d’été, 1993.

Romieux Yannick, « Histoire de l’école d’anatomie et de chirurgie naval de Rochefort (1722-1964)», Revue d’histoire de la pharmacie, n° 332, 2001.

 

Provence-Alpes-Côte d’Azur

« Marseille, capitale scientifique », Marseille, Revue municipale, n° 163, mai 1992.

 

• Faculté libre de Marseille :
Pinatel José, « Les origines municipales de la faculté libre de droit de Marseille », Marseille, n° 137-138, 1984.

 

• Faculté des sciences de Marseille :
Aillaud Georges, Georgelin Yvon et Tachoire Henri (dir.), Marseille, 2600 ans de découvertes scientifiques, des origines au milieu du XXe siècle. T. II : Vers la création de la faculté des sciences, Aix en Provence : Publications de l’Université de Provence, 2002.

Une institution et des hommes : l'ancienne « nouvelle faculté » des sciences de Marseille en 1922. Images, Publications de l’Université de Provence, 1996.

Marciano Florence, « La faculté des sciences Saint-Charles à Marseille : le grand œuvre de Victor-Blavette ? », Livraisons d’histoire de l’architecture et des arts qui s’y rattachent, n° 13, 2006.

Metzger Jacques, « Naissance et évolution de la chimie à Marseille », Marseille, n° 199, 2002.

Rouard P., La nouvelle Faculté des Sciences de Marseille Saint-Jérôme, Gap : Imp. Louis-Jean, 1964.

 

• Ecole des Beaux-Arts de Marseille :
Marseille au XIXe siècle, crayons et modèles. L’école des beaux-arts, 1830-1914 (catalogue d’exposition), Marseille : Archives municipales, 1991.

 

• Faculté de droit d’Aix  :
Larnaude F., « L’Université d’Aix-Marseille. La question du transfert », Revue internationale de l’Enseignement, 1899.

« Le transfert des facultés de lettres et de droit. Extrait d’un discours de M. Autran, Doyen de la faculté libre de droit de Marseille », Revue internationale de l’Enseignement, 1903.

Mestre Jean-Louis, « La faculté de droit d'Aix au XIXe siècle : état de la recherche », in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Mestre Jean-Louis (éd.), Six siècles de droit à Aix : mémorial de la Faculté de droit et de science politique d'Aix-Marseille à l'occasion du sixième centenaire de sa fondation, Presses universitaires d’Aix-Marseille, 2009.

Siimani Ahmed, « Charles Ginoulhiac, docteur en droit à Aix en 1840 », in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

 

• Faculté de médecine de Marseille :
L’ancienne “nouvelle faculté“ des sciences de Marseille en 1922 : une institution et des hommes. Images, Aix-en-Provence : Publications de l’Université de Provence, 1996.

Aubert Marc, « La médecine à Marseille au XIXe siècle », Provence historique, n° 172, 1993.

Boudouresques Jacques, « De l’école à la création de la faculté de médecine de Marseille avant la guerre de 1939 », Mémoires de l’Académie des sciences, lettres et arts de Marseille, 1988.

Carcassonne Michel, « La faculté de médecine de Marseille : deux siècles de gestation (1730-1930) », in G. Serratrice (dir.), Vingt-six siècles de médecine à Marseille, Marseille : Jeanne Laffitte, 1996.

 

• Université d’Avignon :
Bénézet Brigitte (dir.), L’Université d’Avignon : naissance et renaissance, 1303-2003, Arles : Actes Sud, 2003.

Rochat-Hollard Claude-France, « La faculté des sciences, ancienne école normale », Études vauclusiennes, n° 32, 1984.

 

• Université de Nice :
Bienvenu Jean-Jacques, « Recherches documentaires », Annales d’histoire des facultés de droit et de la science juridique, n° 3, 1986.

Warnier Raymond (éd.), La Chaire Camoens à Nice. Centre Universitaire Méditerranéen 1937-1941, Coimbra : 1942.

 

• Ecole d’aviation (Istres) :
Dalga Claude, « L’école d’aviation d’Istres », Les amis du Vieil Istres, n° 19, 1997.

 

• Ecole de l'Air (Salon en Provence) :
Debernardy Véronique, "Les écoles de l'armée de l'air de 1945 à 1949", Revue historique des armées, n° 148, 1982.

Gourdin Patrice, L’école de l’air, contribution à une histoire des élites militaires de la République, thèse d’histoire, Lyon II, 1996.

Maricourt Alain de, « Le retour du Piège à Salon », Revue historique des armées, n° 148, 1982.

 

• IEP d’Aix en Provence :
Jauffret Jean-Charles, Les grandes heures de l’Institut d’études politiques d’Aix en  Provence 1956-2006 ou le cinquantenaire d’une Bonne maison, Marseille, Edition Crès, 2006.

 

Rhône-Alpes

Aust Jérôme. Permanences et mutations dans la conduite de l'action publique : Le cas des politiques d'implantation universitaire dans l'agglomération lyonnaise (1958-2004). Thèse sous la dir. de Gilles Pollet, Université Lyon II / IEP de Lyon, 2004.

Avanzini Guy (dir.), Éducation et pédagogie à Lyon de l’Antiquité à nos  jours, Lyon : CLERSE, 1993.

Louat, Etre universitaire à Lyon, DES, 1970 (conservé à la Bibliothèque du Lahra/Centre Pierre Léon, Lyon).

Robert Eric, « Les Relations université-industrie au sein des écoles d'ingénieurs grenobloises pendant la première moitié du XXe siècle », in Des Barrages, des usines et des hommes : l'industrialisation des Alpes du Nord entre ressources locales et apports extérieurs. Études offertes au professeur Henri Morsel, Grenoble : PU Grenoble, 2002.

 

• Ecole coloniale de Lyon :
Klein Jean-François, « La création de l’école coloniale de Lyon. Au cœur des polémiques du Parti colonial », Outre-mers, revue d’histoire, 2e trimestre, 2005.

Klein Jean-François, « Pour une pédagogie impériale ? L’École et le Musée colonial de la Chambre de commerce de Lyon (1890-1947) », Outre-mers, revue d’histoire, 2e semestre, 2007.

Surles (Sébastien), L’Ecole coloniale de Lyon (1899-1947), mémoire de maîtrise d’histoire (Régis Ladous, dir.), Lyon III, juin 1994.

 

Ecole supérieure de chimie industrielle (ESCIL) :
Bauer Michel, Cohen Elie, « Politiques d'enseignement et coalitions industrialo-universitaires. L'exemple de deux grandes écoles » de chimie, 1882-1976 », Revue française de sociologie, 1981, 22, numéro 2.

 

• Ecole supérieure de commerce de Lyon :
Haas (Pierre Henri), Histoire de l’école supérieure de commerce de Lyon : 1872-1972, DEA sous la dir. de François Caron. Bibliothèque du Lahra/Centre Pierre Léon.

 

• INSA :
L'avénement de l'Institut national des sciences appliquées, Villeurbanne : INSA, 1984.

Boirel René, « L’INSA », in Avanzini Guy (dir.), Éducation et pédagogie à Lyon de l’Antiquité à nos  jours, Lyon : CLERSE, 1993.

Juhin-Odin Françoise, Sous le regard de Léonard. Des ingénieurs sur un plateau, thèse Paris VIII, 2003.

 

• ENS de Lyon :
Aubert Guy, « L’ENS », in Avanzini Guy (dir.), Éducation et pédagogie à Lyon de l’Antiquité à nos  jours, Lyon : CLERSE, 1993.

 

• École centrale de Lyon :
Béguet Bruno, « Une école d’ingénieurs en province : l’école centrale lyonnaise de 1857 à 1947 », in « Le rayonnement scientifique du CNAM (1819-1939) », Cahiers d’histoire du CNAM, n° 5, 1996.

 

• École vétérinaire de Lyon :
Hubscher Ronald, « L’invention d’une profession : les vétérinaires au XIXe siècle », Revue d’histoire moderne et contemporaine, n° 4, 1996.

 

• École des beaux-arts de Lyon :
Amaz Jacques, « Les étudiants de l’école des beaux-arts de Lyon engagés sur le Front pendant la Première Guerre mondiale : le salut par l’art ? », Guerres mondiales et conflits contemporains, n° 183, 1996.

 

• Université de Lyon :
La faculté des lettres de Lyon - Cérémonie du centenaire - livret de la faculté des lettres - personnel de la faculté, Lyon : Rey, 1939.

L'Université de Lyon en 1939-1940, Lyon : Bosc Frères & M. et L. Riou, 1941.

 

• Faculté des lettres de Lyon :
Les engagements résistants au sein des facultés lyonnaises de lettres et de droit. Cinquante longs mois de Résistance : du 17 juin 1940 au 20 août 1944, Lyon, Université Jean Moulin, 2007.

Installation de la Faculté des Lettres de Lyon. Novembre 1838, Lyon : Impr. Gabriel Rossary, s.d. [1839 ?].

Pacaut Marcel, « L'encadrement pédagogique d'histoire et de géographie à la faculté des lettres de Lyon (1838-1938) », Cahiers d'histoire, n° 4, 1984.

 

• Faculté de médecine de Lyon :
Despierres Gabriel, « Histoire de la naissance de la faculté de médecine de Lyon. Son premier doyen : Louis Lortet (1836-1909) », Institut d'histoire de la médecine, Université Claude Bernard, Lyon : Fondation Mérieux, 1982.

 

 

• Faculté de droit de Lyon :
Caillemer E., L’enseignement du droit à Lyon avant 1875, Lyon, 1900.

Deroussin David (éd.), Le renouvellement des sciences sociales et juridiques sous la IIIe République. La Faculté de droit de Lyon, Paris : Éditions La mémoire du droit, 2007.

Deroussin David, « Enseigner le droit romain : pour quelle utilité et selon quelle méthode ? la réponse lyonnaise sous la IIIe République », Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Dockès Nicole, « A l'origine de la faculté de droit de Lyon, une école libre hors norme », in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Les engagements résistants au sein des facultés lyonnaises de lettres et de droit. Cinquante longs mois de Résistance : du 17 juin 1940 au 20 août 1944, Lyon, Université Jean Moulin, 2007.

Fillon Catherine, « La faculté de droit de Lyon : état des travaux et des sources » in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Fulchiron Hugues (dir.), La faculté de droit de Lyon. 130 ans d'histoire, Lyon : Éditions lyonnaises d'art et d'histoire, 2006

Potier Jean-Pierre, « L’enseignement de l’histoire des doctrines économiques à la faculté de droit de Lyon (1895-1944) », Revue d’histoire des facultés de droit et de la science juridique, n° 19, 1998.

Université de Lyon, Cinquantenaire de la Faculté de droit, Lyon, 1926.

 

• Université de Lyon II
Bayard Françoise, Comte Bernard, L’Université Lyon 2, 1973-2004, Lyon : Presses universitaires de Lyon, 2004.

 

• Faculté catholique de Lyon :
Montibert Stéphanie, La naissance des facultés catholiques de Lyon, 1875-1880, Thèse de l’Université Lyon 2, 1994.

 

• Ecole des Mines de Saint-Etienne :
Garçon Anne-Françoise, Entre l'État et l'usine : l'école des mines de Saint-Étienne au XIXe siècle, Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2004.

Veyron Thierry, « Les métamorphoses de l’ingénieur : notes sur l’école nationale des mines de Saint-Etienne », Bulletin du vieux Saint Etienne, t. 144, 19876.

 

• Université de Saint-Etienne :
Bayon-Tollet Jacqueline et Mathieu Guillaume (éd.), La force de la volonté. Naissance et affirmation d'une Université : Saint-Etienne 1960-1978, Publications de l’Université de Saint-Etienne, 2009.

 

• Université de Valence :
Latouille Jean-Jacques, L'université de Valence en Dauphiné (1452-2000) : une intention pédagogique à une volonté politique : les enjeux d'une implantation et d'un développement paradoxaux, thèse en histoire de l’éducation, Lyon 2, 2003.

 

• Université de Grenoble :
Favier René, « Un Tout petit monde. Université et universitaires grenoblois au début du XXe siècle (d'après les mémoires de Raoul Blanchard) », in Des Barrages, des usines et des hommes : l'industrialisation des Alpes du Nord entre ressources locales et apports extérieurs. Études offertes au professeur Henri Morsel, Grenoble : PU Grenoble, 2002.

Duval Paul et Roux Véronique, « Glaces, glaciers, calotte polaire, climat et environnement » [à propos du laboratoire de glaciologie], Revue pour l’histoire du CNRS, n° 20, 2008.

 

• Faculté de médecine de Grenoble :
Dreyfus Paul, La faculté de médecine de Grenoble de 1939 à 1990, La Tronche : Faculté de médecine, 1990.

 

• Faculté des sciences de Grenoble :
Soutif Michel, Grenoble. Carrefour des sciences et de l'industrie, Collection Les Patrimoines, Grenoble : Édition Dauphiné Libéré, 2005.

 

• Faculté de droit de Grenoble :
Ibarrola J., L’évolution de la faculté de droit et des sciences économiques de Grenoble de 1945-1946 à 1962-1963 (étude statistique), Grenoble, 1965.

Marconi Cyrille, « Jean-Paul Didier (1758-1816), premier directeur de l'école de droit de Grenoble : un destin singulier », in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Mathieu Martial (dir.), De l’école de droit à la faculté de droit de Grenoble (1806-2006). Héritage historique et enjeux contemporains, Grenoble : PUG, 2007.

Université de Grenoble, Livre du Centenaire de la faculté de droit, Grenoble, 1906.

Université de Grenoble. Son histoire, ses maîtres, son enseignement, 1948.

Wiesbuch P., La faculté de droit de Grenoble (an XII-1896), thèse de droit, Grenoble, 1974.

 

DOM-TOM

• Université de la Réunion :
Carayol Michel, « Petite histoire de l’université de la Réunion », Revue de l’AMOPA. La promotion violette, n° 133, 1996.

 

• Université de Polynésie française :
Actes de la célébration du 20e anniversaire de l’université de la Polynésie française, Service de documentation de l’université, 2007.

 

Outre-Mer et enseignement colonial

« Centenaire de l’école nationale de la France d’Outre-mer », Mondes et cultures. Comptes rendus trimestriels de l’Académie des sciences d’Outre-mer, 1, n° spécial, 1987.

Charle Christophe, « Des sciences pour un empire culturel. Note sur deux établissements scientifiques français à l’étranger », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 133, 2000.

Enders Armelle, « L’école nationale de la France d’Outre-mer et la formation des administrateurs coloniaux », Revue d’histoire moderne et contemporaine, n° 2, 1993.

Gentil Pierre, École nationale de la France d’Outre-mer : la gloire de l’école coloniale, Paris : Académie des sciences d’outre-mer, 1986.

L’influence des facultés françaises de droit outre-mer et à l’étranger, Paris : LGDJ, 1994.

Morando Laurent, « L’enseignement colonial en province (1899-1940) : "impérialisme municipal" ou réussites locales ? », Outre-Mers, revue d’histoire, 2004-1, pp. 273-294.

Morando Laurent, « Les Instituts coloniaux de province (1893-1940) : une action efficace ? », in Bonin Hubert, Hodeir Catherine et Klein Jean-François (dir.), L'Esprit économique impérial (1830-1970). Groupes de pression et réseaux du patronal colonial en France et dans l'empire, Paris : Publications de la SFHOM, 2008.

Vigner Gérard (dir.), « L’enseignement du français dans l’empire colonial français, 1815-1962 », Documents pour l’histoire du français langue étrangère ou seconde, n° 25, 2000.

 

• Algérie
Alazard Jean, « La Faculté des Lettres d’Alger », Bulletin de l’Académie d’Alger, n° 1, 1957, p. 21-25.

Bastier Jean, « L'enseignement du droit à Alger de 1879 à 1914 », in Nélidoff Philippe (dir.), « Les facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche », Études d'Histoire du Droit et des Idées Politiques, Toulouse, PU Toulouse 1, n° 13/2009.

Blévis Laure, « Une Université française en terre coloniale. Naissance et reconversion de la Faculté de droit d'Alger (1879-1962) », Politix, n° 76, 2006.

Conklin Alice, La faculté des lettres à Alger, 1885-1930, mémoire de l’EHESS, 1981.

Delaye-Lastrajoli Madiana, « L'Enseignement en Afrique du Nord : naissance de l'université d'Alger », Généalogie Algérie Maroc Tunisie, n° 77, 2002.

Deprest Florence, Géographes en Algérie. La géographie universitaire en situation coloniale (1880-1950), Paris :Belin, 2009.

Estoublon R., « L’enseignement du droit en Algérie », Revue internationale de l’Enseignement, 1884.

Kadri Aïssa, « De l’université coloniale à l’université nationale. Instrumentalisation et idéologisation de l’institution », Peuples méditerranéens, n° 54-55, 1991. (Alger).

Mélia Jean, L’Epopée intellectuelle de l’Algérie. Histoire de l’Université d’Alger, Alger : La maison des livres, 1950.

Tailliart Charles, « L’Université d’Alger » dans Histoire et historiens de l’Algérie, Alger, 1931, p. 363-380.

Université d’Alger. Cinquantenaire, 1909-1959, Alger, s.d.

Yacono Xavier, « Pour une histoire de l’Université d’Alger », Revue Africaine, t. CV, n° 468-469, 3e et 4e trim. 1961, pp. 377-392.

Vatin Jean-Claude, « Science juridique et institution coloniale : l'école de droit d'Alger (1879-1909) », Revue algérienne des sciences juridiques, économiques et politiques, n° 4, 1983.

 

• Tunisie
Dhifallah Mohammed, « Le mouvement estudiantin tunisien, 1927-1939 », Revue d’histoire maghrébine, n° 75-76, 1994.

Kchir-Bendana (Kmar), « L'Institut des Hautes Etudes de Tunis : 1945-1950 » in La Tunisie de l'après-guerre (1945-1950), Tunis : ISHMN, 1991, p. 119-132.

 

• Indochine
Académie des inscriptions et belles-lettres. Comptes rendus, fascicule IV, nov.-déc. 2000 : plusieurs articles sur l’école française d’extrême-orient pour son centenaire.

Cavigneaux Marie-Christine, « Le centenaire de l’école française d’extrême-orient (EFEO) », Bulletin de la société des amis de l’école normale supérieure, n° 220, 2001.

Clémentin-Ojah Catherine et Manguin Pierre-Yves, Un siècle pour l’Asie. L’école française d’extrême-orient, 1898-2000, Paris : Les éditions du Pacifique/EFEO, 2001.

Galliard H. et Huard P., « Les débuts de l’enseignement de la médecine occidentale au Vietnam », Presse médicale, 1967.

Gonzalés Jacques, « Histoire de la naissance et du développement de l’école de médecine d’Hanoi », Histoire des sciences médicales, n° 1, 1996.

Guillaume Sylvie, « L’université d’Hanoï, premier pôle de la francophonie, 1880-1954 », in L’Université et la francophonie, Ottawa : Centre de recherche en civilisation canadienne-française, 1999.

 

Singaravelou Pierre, L’École française d’extrême-orient ou l’institution des marges (1898-1956). Essai d’histoire sociale et politique de la science coloniale, Paris : L’Harmattan, 1999.

 

• Syrie-Liban
Avez Renaud, L’Institut français de Damas au Palais Azem (1922-1946), Damas : IFD, 1993.

Université Saint-Joseph de Beyrouth, Beyrouth : Unesco, 1948.

 

AOF :
Dejou L., L’école africaine de médecine et pharmacie de Dakar, ministère de l’Outre-Mer, 1950.

 

Madagascar :
Brygoo Edouard-Raoul, « Les débuts de l’enseignement médical à Madagascar. Un siècle d’expérience », Bulletin de l’Académie malgache, 49/1, 1971.

 

Étranger 

« Cent cinquantenaire 1846-1896 de l’école française d’Athènes », Bulletin de correspondance hellénique, T. 120, fasc. A, 1996.

Delaunay Jean-Marc, Des palais en Espagne. L’école des hautes études hispaniques et la Casa de Velazquez au cœur des relations franco-espagnoles du XXe siècles (1898-1979), Madrid : Casa de Velazquez, 1994.

L’espace grec. Cent cinquante ans de fouilles de l’école française d’Athènes, Paris : Fayard, 1996.

Etienne Roland (éd.), Les politiques de l’archéologie du milieu du XIXe siècle à l’orée du XXIe siècle, Athènes : EFA, 2000.

Ferragu Gilles, « L'École française de Rome, une annexe de l'ambassade ? », Mélanges de l'École française de Rome. Italie et Méditerranée, n° 1, 2002.

Le Palais Farnèse, Rome : Ecole française de Rome, 1982.

Renard Isabelle, « À l'origine des instituts culturels français à l'étranger. L'institut français de Florence au début du XXe siècle », Mélanges de l'École française de Rome. Italie et Méditerranée, n° 1, 2002.

Valenti Catherine, « L’école française d’Athènes pendant la Grande Guerre : une institution universitaire au service de l’Entente », Guerres mondiales et conflits contemporains, n° 204, 2001.

Valenti Catherine, L’école française d’Athènes, Paris : Belin, 2006.

Valenti Catherine, « Les membres de l’École française d’Athènes : spécificités d’une élite universitaire (XIXe-XXe siècles) », Histoire et société. Revue européenne d’histoire sociale, 7, 2003.

Vercoutter Jean, L’École du Caire (1880-1980), Le Caire : IFAO, 1980.

Verdeil Chantal, « Un Établissement catholique dans la société pluriconfessionnelle de la fin de l'Empire ottoman. L'université Saint-Joseph de Beyrouth », Cahiers de la Méditerranée, n° 75, 2007.

 



Pour citer cette ressource : Emmanuelle Picard, «Bibliographie sur les établissements d'enseignement supérieur», avril 2010 [en ligne] http://rhe.ish-lyon.cnrs.fr/?q=biblio-sup (consulté le 29 Avril 2017)
Auteurs : Emmanuelle Picard
Droits d'auteur : Creative Commons by-nc-sa 3.0 FR