La formation des maîtres en France, 1792-1990. Textes officiels | Ressources numériques en histoire de l'éducation

La formation des maîtres en France, 1792-1990. Textes officiels

Marcel Grandière, Rémi Paris

Présentation Base de données Sources et bibliographie Sigles

Présentation générale

L’idée de répertorier les textes officiels est ancienne, d’abord pour des raisons utilitaires et d’administration. L’un des premiers à réaliser un répertoire, Étienne Killian, propose en 1838-1839 un Manuel législatif et administratif de l’instruction primaire. Nouveau code contenant … toutes les décisions officielles relatives aux écoles … avec notes et commentaires. Pour la formation des maîtres, le premier répertoire est peut être celui d’Allard (chef de bureau au ministère de l'Instruction publique), en 1843 : Recueil méthodique des lois, ordonnances, règlements, arrêtés et instructions, relatifs à l'enseignement, à l'administration et à la comptabilité des écoles normales primaires.
Constituer des bases documentaires, répertorier les sources, est aussi œuvre d’histoire ; ce sont d’indispensables outils pour les historiens. Le Service d’histoire de l’éducation (ministère de l’Éducation nationale, 1977) « a adopté d’emblée une approche sérielle des grands corpus de sources intéressant l’éducation (textes officiels, manuels scolaires, … »1. Cette approche s’est concrétisée dans plusieurs importantes publications2. Elle se continue aujourd’hui grâce à l’outil informatique qui amplifie les possibilités3.
Les textes officiels relatifs à la formation des maîtres permettent d’appréhender l’évolution des institutions et de l’attitude de l’État vers ses instituteurs, les adaptations (et les réticences) de l’école aux grands courants pédagogiques et scientifiques, les modalités changeantes de la formation professionnelle des maîtres ; apparaissent aussi les questions liées au recrutement des élèves-maîtres et à celui –parallèle- des remplaçants par les IA, aux concours d’entrée à l’école normale, à la formation, à l’évaluation, aux examens de capacité. La formation continue, l’enseignement spécialisé, l’entrée de l’enseignement supérieur dans la formation des maîtres, l’informatique pour tous, la rénovation pédagogique, toutes les grandes questions sont abordées dans ces textes.
Les écoles normales départementales se constituent peu à peu comme des pôles, comme des têtes de réseaux sur lesquels l’administration supérieure greffe les nouveaux centres de formation dont elle a besoin. Ce rôle de relais entre administration centrale et territoires est primordial : les textes officiels permettent de suivre l’évolution institutionnelle de ces écoles, le statut de son professorat, de son personnel en général, leur évolution vers l’enseignement secondaire, puis leur dilution dans l’enseignement supérieur.

La base présentée ici fait connaître les textes produits par la puissance publique (ministères, chambres parlementaires, …) concernant la formation des maîtres du premier degré, depuis 1792 jusqu’à 1990. Près de 5000 textes ont été répertoriés. La base donne l’intitulé de chacun d’eux. Les plus importants, ceux qui témoignent d’une inflexion, qui ouvrent une ère nouvelle, sont donnés en extraits ou in extenso : il suffit de cliquer sur les intitulés quand ils apparaissent surlignés. Le lecteur peut chercher les textes par date, par statut, par auteur, par mot clef. Le lecteur a aussi à disposition des outils essentiels pour une recherche ciblée : une table des mots clés, le répertoire des sources pour connaître l’origine des textes et une bibliographie.

Présentation de la période 1792-1914

Présentation de la période 1914-1990

Le projet, les auteurs

Le projet de constituer une base de données relative à la formation normale est né dans le cadre du Service d’histoire de l’éducation de l’INRP grâce à Pierre Caspard, directeur de ce service.
Marcel Grandière, professeur des universités à l’IUFM des Pays de la Loire, en a pris l’initiative avec Rémi Paris, instituteur maître formateur dans le même établissement. Ils ont répertorié les textes, constitué la base, construit les différents outils. 
Vincent Alamercery, ingénieur d'étude à l'ENS de Lyon (LARHRA, Pôle histoire numérique) a réalisé la mise en ligne.

1. Pierre Caspard et Jean-François Condette (2014) : « Cinquante années de débats et de recherche sur l’école française », p. 4, Paedagica Historica : International Journal of the History of Education. Nous remercions Pierre Caspard pour son aide dans la réalisation de cette base.
2. Parmi les publications : La presse d’éducation et d’enseignement, répertoire analytique, (dir. Pierre Caspard, puis Pénélope Caspard-Karidis, 1981- 2005, huit tomes) ; L’Enseignement mathématique à l’école primaire de la Révolution à nos jours. Textes officiels (Renaud d’Enfert, 2003) ; L’Enseignement du français à l’école primaire. Textes officiels concernant l'enseignement primaire de la Révolution à nos jours (André Chervel, 1993- 1995, trois tomes).
3. Par exemple : http://larhra.ish-lyon.cnrs.fr/pole-histoire-numerique/


Pour citer cette ressource : Marcel Grandière, Rémi Paris, « La formation des maîtres en France, 1792-1990. Textes officiels », juin 2016 [en ligne] http://rhe.ish-lyon.cnrs.fr/?q=toformation (consulté le 23 Juillet 2017)
Auteurs : Marcel Grandière, Rémi Paris
Droits d'auteur : Creative Commons by-nc-sa 3.0 FR