Les professeurs de lettres de l’enseignement du second degré : enquête sur la morphologie d’un groupe professionnel et sur son évolution (1950-2000) | Ressources numériques en histoire de l'éducation

Les professeurs de lettres de l’enseignement du second degré : enquête sur la morphologie d’un groupe professionnel et sur son évolution (1950-2000)

Introduction Les sources et leur exploitation Bibliographie sommaire Statistiques

 

Remarque : Les tableaux excel (T1 à T7) donnent accès aux données détaillées, telles qu'elles ont été collectées dans les diverses sources. Les documents (D1 à D19) présentent des graphiques ou documents récapitulatifs qui mettent en lumière les grandes tendances observées dans l'évolution du corps enseignant.

Les professeurs de français : morphologie d’un groupe professionnel

Les données

Les données fournies dans ces tableaux Excel correspondent, pour chaque année scolaire, à la description la plus précise possible du groupe compte-tenu des données disponibles. En raison des variations dans les modalités de recueil et d'analyse des données, on observe diverses ruptures dans ces séries :

  • Les modalités de décompte des non-titulaires s’affinent à partir de la rentrée de 1962
  • Jusqu’en 1963, on ne distingue pas lycée et collèges. À compter de la rentrée de 1964, on dispose d’un décompte séparé pour les collèges d’enseignement secondaire (puis collèges après la réforme Haby) et pour les lycées.
  • En 1962-1963, les statistiques intègrent pour la première fois dans le décompte les professeurs de lycées techniques (ex écoles nationales professionnelles et collèges techniques).
  • Les services à temps partiel ne sont pas comptabilisés jusqu’en 1972 ; les modalités de service sont précisées pour la période 1972-1976 ; puis cette distinction n’est plus disponible pour la période 1976-1980.
  • Les statistiques ne distinguent professeurs de lettres classiques et professeurs de lettres modernes qu’à partir de la rentrée de 1971.

T1- Les professeurs de français du second degré par catégorie et par sexe (1950-1961)

T2- Les professeurs de français du second degré par catégorie et par sexe (1962-1963)

T3- Les professeurs de français du second degré par catégorie, par sexe et par établissement (1964-1970)

T4- Les professeurs de français du second degré par catégorie, par sexe, par établissement et par discipline (1971)

T5- Les professeurs de français du second degré par catégorie, par sexe, par établissement, par discipline et par type de service (temps complet ou partiel) (1972-1975)

T6- Les professeurs de français du second degré par catégorie, par sexe, par établissement et par discipline (1976-1979)

L’évolution du groupe professionnel

Sauf précision contraire, les données ci-dessous s’appliquent à la totalité des professeurs de lettres de type exerçant dans les établissements de second degré publics, en incluant les lycées techniques à compter de 1962. Les lycées professionnels ne sont pas pris en compte. Les données concernent la France métropolitaine.

D1- Poids des professeurs de lettres et de mathématiques dans la population des professeurs de type lycée (1950-1980)

D2- Les professeurs de lettres de type lycée : évolution d’ensemble (1950-2000)

D3- La montée des professeurs de lettres modernes (1971-2005)

D4- La féminisation des professeurs de lettres : évolution globale (1950-1980)

D5- La féminisation des professeurs de lettres en fonction de la catégorie et de la discipline (1971-1972)
 

Le recrutement

Les données

Dans le tableau joint, on trouve pour chacune des sessions et pour chaque sexe, le nombre de postes, d’inscrits et d’admis à chacun des concours de recrutement (agrégations et CAPES littéraires externes, hommes et femmes ou mixtes).

T7- Les concours de recrutement : données récapitulatives (1946-1986)

La politique du recrutement : profil des postes mis au concours

D6- Postes ouverts aux CAPES et agrégations littéraires (1954-2002)

D7- Postes ouverts aux CAPES littéraires : répartition par sexe (1954-1968)

D8- Postes ouverts aux agrégations littéraires : répartition par sexe (1946-1975)

D9- Postes ouverts au CAPES littéraires : répartition par discipline (1954-2002)

D10- Postes ouverts aux agrégations littéraires : répartition par discipline (1954-2002)

Le vivier des candidats : profil des inscrits aux concours littéraires

D11- Candidats ayant composé aux épreuves écrites des CAPES de lettres classiques et modernes (1954-1959)

D12- Candidats inscrits aux CAPES littéraires : répartition par discipline (1960-2000)

D13- Candidats inscrits aux CAPES littéraires : répartition par sexe (1960-1985)

D14- Candidats inscrits aux agrégations littéraires : répartition par discipline (1960-2000)

Le recrutement effectif : nombre d’admis aux différents concours

D15- Admis aux CAPES de lettres classiques et modernes : répartition par discipline (1954-2002)

D16- Admis aux CAPES de lettres classiques et modernes : répartition par sexe (1954-1986)

D17- Admis aux agrégations littéraires : répartition par discipline (1960-2002)

La sélection à l’agrégation : comparaison par sexe et par discipline

Pour mesurer la sélectivité d’un concours, on peut rapporter le nombre d’admis à deux types de données différentes : le nombre de candidats inscrits et le nombre de candidats ayant composé. Dans le premier cas, on dispose d’une donnée bien circonscrite, le nombre d’inscrits, mais le rapport obtenu est assez éloigné de la réalité dans la mesure où une proportion de candidats, toujours significative, mais variable selon les sessions, ne participe pas aux épreuves. Dans le second cas, le taux de sélection est plus proche de la réalité, mais la donnée est moins bien définie : tantôt les jurys – et les publications officielles – font la différence entre le nombre de candidats s’étant présentés à la première épreuve, et le nombre de candidats ayant participé à toutes les épreuves, tantôt ils n’indiquent que l’un ou l’autre de ces chiffres. L’écart entre ces deux nombres est toutefois limité. Nous avons retenu ici ce deuxième indicateur, tout en arrondissant le pourcentage à l’unité pour tenir compte de cette marge d’imprécision.

D18- Rapport admis/ ayant composé à l’agrégation : comparaison par sexe et par discipline (1949-1975)

D19- Rapport admis/ ayant composé à l’agrégation : comparaison par discipline (1976-2001)


Pour citer cette ressource : Clémence Cardon-Quint, «Les professeurs de lettres de l’enseignement du second degré : enquête sur la morphologie d’un groupe professionnel et sur son évolution (1950-2000)», novembre 2015 [en ligne] http://rhe.ish-lyon.cnrs.fr/?q=proflettres-stats (consulté le 24 Septembre 2017)
Auteur : Clémence Cardon-Quint
Droits d'auteur : Creative Commons by-nc-sa 3.0 FR